La commune de Bandrélé met en place le travail alternatif payé à la journée

emploi bandrélé
Maire de bandrele
©Frahati Youssouf Saïd
Signature ce lundi après-midi de la convention TAPAJ, travail alternatif payé à  la journée, entre la mairie de Bandrélé et l'association OUTSAHA MAESHA. 
C'est la deuxième commune à mettre en place sur son territoire ce dispositif d'insertion pour les jeunes de 15- 25 ans.10 jeunes sur un 50 identifiés vont bénéficier du dispositif.

Il s'agit de jeunes peu diplômés et sans emploi.

L'objectif est de les insérer socialement mais aussi professionnellement  en les aidant à prendre confiance en eux et gagner en autonomie.​​​​​​​
Maire de bandrele
©Djamilat Soidiki
Le projet est financé par le conseil départemental à hauteur de 36000 euros, l'état  a pris en charge le reste pour un coût total de 50 000 euros. Le dispositif vient compléter d'autres projets d'insertion et d'accompagnement des jeunes qui existent déjà dans la commune comme le chantier éducatif mené en partenariat avec la croix rouge.