Des barrages pour exiger de routes aux normes

aménagement du territoire bouéni
Barrage
©Mayotte la 1ere
La voirie publique est un dossier récurrent et sensible à Mayotte. Les usagers sont de plus en plus vigilants sur l’état des routes, qu’elles soient nationales, départementales ou communales. Il faut dire que certaines sont à la limite du praticable.
A Mayotte les automobiles s’usent plus rapidement que nulle part ailleurs en France. Les nids de poule font en fait partie intégrante de la voirie sur des portions entières de la chaussée. C’est le cas des routes départementales du sud. Les plus abîmées sont celle qui relie le carrefour Ngwezy à Dapani et celle entre Mzouazia et Majiméouni en passant par Bouéni.
voiture, route
©Mayotte la 1ere

Ce des routes très fréquentées aussi bien dans la semaine que les fins de semaine par les nombreux touristes qui vont sur les plages et les îlots.
Les usagers ont bloqué la route de Moutsamoudou pour exiger sa réfection par le conseil départemental mercredi dernier durant une bonne partie de la matinée

À Bambou Ouest c’est pour exiger l’enrobage complète de la départementale qui va jusqu’à Hagnoundrou.

Des travaux de renouvellement du revêtement sont engagés depuis des mois, le chantier est immense.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live