publicité

Le CODAF de Mayotte continue de procéder au contrôle des "brochettis"

Dans le cadre du plan d’actions décidé au sein du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) co-présidé par le Préfet et le Procureur de la République, des actions de contrôles des "brochettis" sont désormais organisées régulièrement.

© Mayotte la 1ere
© Mayotte la 1ere
  • Mayotte la 1ere
  • Publié le

Une nouvelle opération a eu lieu le 5 septembre 2019 à Bandrele, Chirongui et Sada.


Au cours de cette opération coordonnée entre les services de la DIECCTE (inspection du travail), de la DAAF (services vétérinaires) et de la brigade mobile régionale de la police aux frontières, 4 établissements ont pu être contrôlés.
Plusieurs situations de travail dissimulé et d’emploi d’étrangers sans titre de travail ont été relevées. Elles donneront lieu à des poursuites pénales. En outre, la recette de 800 euros d’un de ces "brochettis" qui avait déjà été contrôlé a été saisie. L’établissement a cessé immédiatement son activité.
© Préfecture de Mayotte
© Préfecture de Mayotte
Enfin, compte tenu, compte tenu des menaces pour la santé publique et notamment l’absence des bonnes pratiques d’hygiène et de maîtrise des températures des produits élaborés, la DAAF a procédé à la destruction immédiate de denrées alimentaires et déclenché une procédure de fermeture administrative pour deux de ces établissements. 

Les contrôles des restaurants et notamment des "brochettis" vont se poursuivre à échéance régulière.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play