Comores : Une marche contre les violences faites aux femmes

océan indien
Le collectif HIMA
Le collectif HIMA ©Le collectif HIMA
Dans la continuité de la journée internationale des droits des femmes, le Collectif féministe Hima a organisé une marche pacifique samedi dernier pour dénoncer les violences faites aux femmes.

Hima, se traduit en Shikomori par "lève toi"!Hima est un collectif de jeunes femmes comoriennes de différents horizons qui ont décidé de se lever pour les droits des femmes comoriennes.

Il a organisé une marche pacifique le 12 mars afin de dénoncer la violence à l'égard des femmes. Les femmes s’insurgent contre l’assertion selon laquelle, la femme comorienne serait aimée et protégée.

Femme, rompt tes chaines, femme rompt tes chaines et jette les !

Collectif Hima

C’est au rythme de ce chant militant que des femmes ont marché dans Moroni samedi dernier. Ces femmes étaient en colère et avaient un message à faire passer. Désormais, disent-elles, elles ne se tairont plus.

Contrairement à ce qui est véhiculé depuis des années, la femme ici n’est ni chanceuse, ni protégée par la société bien au contraire. Cette manifestation a lieu dans un contexte particulier où une femme enceinte a perdu la vie pour une cause d’une autre époque, son mari n'aurait pas accepté qu'on lui fasse transfusion sanguine.

Cette marche constitue la première action de ce Collectif féministe nouvellement créé, qui a annoncé d’autres actions dans un futur proche. Ici beaucoup reste à faire et dans le cadre des violences sexuelles, les langues commencent à peine à se délier.