Conflit chez Mayco, la CGT Ma déplore sa judiciarisation

social
Salim Nahouda
Salim Nahouda estime que rien n'a avancé en droit social, hormis les cotisations sociales et patronales et la mise en place du conseil de prud'hommes en 2022. ©Mayotte la 1ère
La CGT Ma déplore les condamnations prononcées contre les grévistes. Le secrétaire général attend l’intervention du préfet dans le conflit chez Mayco.  
©mayotte