publicité

Le département n’a pas les moyens d’aider les associations de parents d’élèves

Le conseil départemental se serre la ceinture. Parmi les subventions gelées, celles des associations de parents d’élèves. 

© E TUSEVO
© E TUSEVO
  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
La lettre est arrivée il ya quelques jours seulement aux associations de parents d’élèves et aux coopératives. « Vue la situation financière du moment, le conseil départemental n’est pas en mesure de s’engager pour l’exercice budgétaire 2016. » dit la lettre.
En effet, depuis  plusieurs années le département a toujours accompagné ces associations qui œuvrent pour le bon déroulement de la scolarité des enfants. Une manne financière qui est utilisée essentiellement dans l’achat des  manuels scolaires pour les lycées et collèges.
© G HOAIR
© G HOAIR

Si les responsables de ces associations disent comprendre qu’ils ne peuvent pas toujours obtenir satisfaction auprès du département, ils déplorent le fait que la réponse de la chambre territoriale arrive aussi tard dans l’année. Au moins une se retrouve en difficulté.
Ce désengagement intervient la même année que celle du désengagement des mairies pour l’achat des fournitures scolaires dans le primaire. Un hasard, si s’en est un, qui fait très mal les choses. Même si le département promet de reprendre ses contributions une fois sa situation finacière améliorée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play