Destructions d’habitations illégales à Mamoudzou

social
Démolition "bangas"
Ce mercredi matin à Vahibé dans la commune de Mamoudzou 10 bangas, des habitations illégales, ont été détruites.
L’opération a été menée conjointement par la police nationale et la police municipale.Il s’agit d’un flagrant délit : les constructions en question ont moins de trois jours.
C’est la commune de Mamoudzou qui est la plus touchée par le phénomène des habitations illégales. Les autorités ont déjà démoli de nombreuses bangas à Tsoundzou et à Kawéni, ses derniers mois. La plupart de ces maisons de fortunes étaient construites sur des terrains privés. Il s’agit donc souvent, d’application de décisions de justice. Mais, il arrive aussi que des implantations soient jugées dangereuses et soient démolies pour éviter des accidents.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live