Les discussions bloquent sur les salaires à Mayo Bio

santé
Coronavirus Echantillons de tests Covid au laboratoire de l'hôpital de Cayenne
Echantillons de tests Covid ©Gaël Ho A Sim
Cinquième semaine de grève au laboratoire privé d’analyses Médicales de Mayotte. Le personnel réclame des meilleures conditions de travail mais pour l’heure toujours pas de solution en vue.
Jusqu’à présent les négociations sous l’égide de la DIECCTE, n’ont rien donné : le principal point de discorde reste la mise en place  de la grille salariale nationale. Les agents  du laboratoire Mayo Bio demandent les mêmes salaires que leurs homologues des Outremers. Mais la direction  ne veut pas entendre parler de cette grille salariale.
communiqué grève Mayo Bio
Sud Santé Sociaux déplore le manque de dialogue quant aux salaires. ©Sud Santé Sociaux Mayo Bio

Un compromis interne sur l’application de la convention collective nationale des laboratoires extra-hospitaliers et le maintien de l’effectif du personnel avait pourtant été obtenu lors du  mouvement social de 2019. Un protocole  de fin de conflit tombé aux oubliettes depuis. Les salariés ont vu leurs conditions de travail se dégrader  dangereusement comme par exemple le non remplacement de plusieurs départs. Aujourd’hui, certains agents  se disent victimes de menaces de licenciements, alors que  les négociations se poursuivent.
Des agissements dénoncés par SUD Santé Sociaux Mayotte  qui demande, l’arrêt immédiat des courriers d’intimidations. Le syndicat réclame  aussi l’extension de l’ensemble des droits des conventions collectives nationales, des accords de branche, du code du travail et de celui de la sécurité sociale à Mayotte, afin d’étendre l’égalité des droits sociaux sur dans le département.