Distribution de bons alimentaires en réponse aux conséquences des contraintes sanitaires

coronavirus
bon alimentaire
©Prefecture de Mayotte

Alors que la propagation de la Covid 19 a augmenté à Mayotte, l'État mobilise davantage de ressources pour l'aide alimentaire en réponse aux effets des restrictions sanitaires.


En raison du confinement rendu nécessaire par l’intensification de la circulation du virus Covid 19 et la sévérité de la nouvelle vague épidémique, l’État mobilise des moyens supplémentaires à l’aide alimentaire de droit commun pour qu’à la crise sanitaire ne s’ajoutent pas des drames sociaux.

A la demande de Jean-François COLOMBET, préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, et en coordination avec les associations Mlézi Maoré et La Croix Rouge, des maraudes sont organisées depuis la semaine dernière dans les trois communes soumises au confinement territorial (Bouéni, Pamandzi et Dzaoudzi-Labattoir) et, depuis aujourd’hui, dans les autres communes du département, afin d’identifier les personnes les plus précaires et qui seront bénéficiaires de l’aide exceptionnelle de solidarité mise en place par la préfecture.