publicité

Du rififi chez les Républicains

Ambdil Soumaila le responsable des jeunes Républicains rappelle Abdourahmane Soilihi Ladjo à l’ordre. Ce dernier a ouvertement critiqué le nouveau bureau de son parti qui ne serait pas représentatif de toutes les tendances, comme convenu.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Un mois, jour pour jour après les élections des nouveaux dirigeants du parti Les Républicains, la tension est toujours vive. Abdourahmane Soilihi, s’était adressé à la presse pour dire toute sa déception sur la composition du nouveau bureau des Républicains.
L’ancien maire de Mamoudzou dit à qui veut l’entendre, qu’il ne s’agit pas de remettre en cause l’élection. Selon lui, après avoir constaté les conditions difficiles dans lesquelles elles avaient eu lieu, il avait été convenu que toutes les tendances allaient être représentées dans la nouvelle équipe dirigeante. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
Inadmissible pour Ambdil Soumaila responsable départemental des Jeunes Républicains 976 ; membre élu du nouveau comité départemental.
Dans une lettre ouverte datée de dimanche 28 février, Ambdil Soumaila interpelle Abdourahmane Soilihi :
« Comment pouvez tenir publiquement des propos pareils alors que le mercredi 3 février à la mairie de Mamoudzou, lors de la réunion regroupant les 4 candidats à la présidence de notre famille politique et leurs équipes respectives pour faire le bilan des scrutins du 31 janvier, il a été arrêté à l’unanimité les 5 points suivants, qui ont fait l’objet d’un communiqué de presse co-signé par vous-même, dont je me permets de vous les rappeler :
1/ il a été constaté que les 4 scrutins se sont déroulés dans des conditions organisationnelles particulièrement difficiles.
2/  il a été convenu d’acter les résultats sortis des urnes.
3/ Convaincu que l’intérêt supérieur de notre famille politique qui nous réunit est plus important que le désordre précédemment mentionné, il a été convenu qu’aucun recours en annulation ne sera intenté.
4/il a été demandé au Président élu, en l’occurrence M. Mansour KAMARDINE de tout mettre en œuvre pour l’unité du parti.
5/ Et enfin, il a été demandé au Président de s’assurer de l’expression de toutes les sensibilités du parti au sein des instances décisionnelles. »
Samedi dernier, une réunion a eu lieu dans la salle de cinéma de Mamoudzou pour une présentation de la nouvelle équipe dirigeante du parti. Le sénateur Abdourahmane Soilihi n’était pas présent parce qu’il devait assister à une réunion importante à Paris.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play