publicité

Echos de campagne J -18 : vue de Mayotte

Un événement dans la course à la présidentielle : Ce soir aura lieu le débat télévisé entre tous les candidats du premier tour sur les chaines Cnews et BFM Tv

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
C’est une première dans l’histoire des présidentielles en France. Habituellement on ne faisait débattre que les deux finalistes pour le deuxième tour. Là ils seront 11. Ils auront,  chacun un quart d’heure pour s’exprimer selon une procédure très stricte. Cela va être beaucoup plus serré que le débat à 5 qui avait été organisé le 20 mars dernier sur la chaine TF1.
 
Qu’est ce que l’on sait de l’organisation de cette confrontation ?
 
Il y aura un plateau en demi-cercle, 11 pupitres face à la table des deux journalistes Laurence Ferrari et Ruth Elkrief. Dans l’ordre  de la gauche vers la droite seront installés  dans l’ordre : François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Jean Lassalle, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, Benoît Hamon (il sera au milieu) , Jacques Cheminade, Philippe Poutou, Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan et François Asselineau.
 
Les candidats débuteront par un petit discours d'introduction. Ils devront répondre à la question "Qui êtes-vous ?" en une minute.

Ils échangeront ensuite sur trois grandes thématiques : le travail, la sécurité et le social. Celles-ci seront abordées sous formes de questions auxquelles ils devront répondre : "Comment créer des emplois ?", "Comment protéger les Français ?" et "Comment mettre en oeuvre votre modèle social ?". Chacun aura droit à une minute et 30 secondes pour développer sa position
Enfin, les candidats auront une minute chacun pour faire une conclusion. En répondant à la question : "Comment rassembler les Français ?"
 
Un détail qui a son importance : Comme s’ils passaient  le bac,  les portables seront interdits cette fois
 
C’est à la demande de plusieurs candidats. Pourquoi ? Parce que lors du premier débat à  5, François Fillon a été vu à l’image en train de manipuler son téléphone. Le candidat de la droite a été accusé d’avoir échangé des textos avec sa conseillère en communication pendant l'émission ; ce qu’il a ensuite démenti. Pour éviter le problème les organisateurs ont pris une mesure drastique : pas de téléphone.
 
Dernière chose comment peut on suivre ce débat à Mayotte ?

Pour ceux qui ont les bouquets satellite pas de problème. Sinon sur Internet, la plateforme de vidéos en ligne Dailymotion  va le retransmettre, la radio RMC sur son site,  et d’autres sites faciles à trouver via google.
C’est à partir de 21H40 ici. Et cela va durer 3 heures et demie.

 Le succès dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon – il est crédité de 16% - ce succès énerve le parti socialiste.
 
Laurence Rossignol, la ministre des familles a commenté la bonne forme de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages. Mme Rossignol, qui soutient le candidat PS Benoît Hamon, dit que Jean-Luc Mélenchon "gagne le premier prix du concours d’éloquence, les gens sont sensibles à son verbe".
 
Mais "aucun match n'est plié", assure-t-elle. Selon Mme Rossignol, le succès de M. Mélenchon est synonyme d'un "signal un peu inquiétant à gauche" : c'est "une gauche qui a renoncé à gouverner, qui se projette déjà dans l’opposition" dit la ministre
 
 François Fillon, lui, est exaspéré par les concerts de casseroles
 
Il est exaspéré surtout par la couverture donnée par les médias de ces concerts de casseroles qui rythment presque tous ses passages aux entrées et sorties de meetings. Le candidat l’a dit hier sur la chaine BFM TV :
« Moi, on me traite de voleur tous les jours » – dit François Fillon – « en général avec la caméra de BFM qui filme le gars qui tape sur les casseroles. Quand vous avez quatre types avec des casseroles à l’entrée d’un meeting de 6000 personnes et que la caméra filme complaisamment.... Et il ajoute : Il y a beaucoup de colère chez les gens qui ont eu le sentiment qu’on veut éliminer le candidat qui porte le projet de la droite et du centre ».
 
D’ailleurs faire du bruit avec des casseroles est interdit, et des manifestants ont été verbalisés
 
Cela s’est passé à Calais 15 manifestants anti-Fillon qui avaient été contrôlés par la police ont reçu une amende à payer de 68€ « pour "émission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou la santé de l'homme". Ils ont cru à un poisson d’avril ; mais non, c’était vrai

Nicolas Dupont-Aignan veut faire signer une "charte éthique" aux autres candidats
 
Une charte comportant dix engagements-clés "indispensable pour moraliser la vie publique dans notre pays",
Le candidat de Debout la France la soumet pour signature aux dix autres candidats.  
Nicolas Dupont-Aignan propose  que ses signataires s'engagent à "imposer le casier judiciaire pour tout candidat à un mandat électif", et à "renvoyer tout ministre mis en examen et à placer sous mandat de dépôt systématique les élus condamnés à une peine de prison ferme". La charte prévoit également la suppression de la réserve parlementaire.
La réserve parlementaire est une somme mise à disposition des députés qui en font l’usage qu’ils jugent nécessaire pour aider des associations, des municipalités ou autres.
 
L’argument principal de campagne de Benoit Hamon, c’est le revenu universel. Pour que chacun puisse savoir combien il va toucher, le candidat a mis un outil en place sur son site internet.
 
Il s’agit d’un simulateur,  très simple à utiliser. Vous allez sur le site www.benoithamon2017.fr , vous avez une case où vous inscrivez votre salaire mensuel brut, et une autre case en dessous où vous entrez le montant des allocations que vous percevez (n’importe quelle allocation : les bourses, Aide au logement, Allocation Adulte Handicapé etc…) Si vous n’en touchez pas, vous inscrivez zéro et vous appuyez sur « calculer » et la réponse est immédiate.
 
Si vous avez inscrit zéro dans les deux cases, le résultat est 600€ par mois.
 
C’est ce que le candidat appelle le R U E, le Revenu Universel d’Existence.
 
Enfin, une particularité dans cette campagne : les artistes vedettes de la chanson ou du cinéma se montrent très discrets. A part le chanteur Renaud qui vient d’annoncer qu’il votera Macron
 
Il est le premier à se dévoiler « Emmanuel Macron est le seul qui me paraît intègre». « Puisque les médias ne vont pas tarder à me harceler pour savoir pour qui je vote, je réponds une fois pour toutes Macron", écrit-il dans un message publié sur sa page Facebook .
Après la publication de ce message, de nombreuses personnes dénonçaient son choix, parfois avec virulence.
Mais il est vrai que contrairement aux campagnes précédentes il y a très peu d’engagements des artistes. Ils attendent sans doute le deuxième tour.
 
 
1 491 283 005

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play