Des efforts réalisés, mais une distanciation physique difficile à faire respecter

élections
Bureau de vote à Combani
Bureau de vote à Combani ©Taslimah Abdou Hamza
En ce jour de scrutin municipal, les mairies de Mayotte sont confrontées à un véritable défi : faire en sorte que les électeurs accomplissent leur devoir de citoyen tout en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale.
Des efforts ont été faits, mais tout n'a pas été parfait.
Voter sans favoriser l'épidémie de Covid-19. L'équation peut paraître simple en théorie. Les mairies de Mayotte ont été pourvues en matériel pour faire en sorte que les contacts soient les moins nombreux possibles entre les électeurs et les présidents, délégués et assesseurs des bureaux de vote.

Dans toutes les communes, cela a été respecté au sein des bureaux de vote. Des parcours fléchés ont été mis en place pour éviter de se croiser, des marques au sol à la craie, la peinture ou au scotch ont été tracés pour maintenir la distanciation physique. Eau, savon et gel hydroalcoolique sont disponibles à l'entrée et à la sortie des bureaux de vote. Masques et stylo ont été donnés aux électeurs qui n'avaient pas emmenés les leurs.
Dans certains bureaux de vote, des agents de sécurité, des policiers municipaux ou des jeunes ont été déployés pour faire preuve de pédagogie et expliquer ces mesures aux habitants venus voter. Et certaines communes ont choisi d'installer les bureaux de vote dans des grandes salles afin d'avoir l'espace suffisant pour respecter la distanciation sociale

Mais ce matin, il a été constaté des difficultés à faire respecter la distanciation physique à certains endroits. Hors du bureau de vote, il y a eu le regroupement de personnes pour diverses raisons : soit parce que le bureau n'a pas ouvert à l'heure, soit parce que la commune n'a pas prévu de personne régulant la foule en dehors des limites du bureau de vote ou tout simplement parce que les électeurs ne le veulent pas !
Il faut donc revenir à la raison et faire en sorte comme le souhaite l'ARS de respecter les conseils pour la lutte contre la propagation de la Covid-19. Mais à Mayotte, le scrutin municipal est celui qui suscite le plus d'enthousiasme. Il ne faudra pas s'attendre à ce que le nombre d'électeurs soit faible. En revanche, il faudra répéter encore et encore les comportements à avoir pour éviter toute création de foyer épidémiue de la maladie.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live