publicité

élections législatives

rss

L’élection de la députée Ramlati Ali annulée. Des partielles organisées en mars. Avec quelles règles ?

Une élection partielle est une élection normale. Les règles qui s’appliqueront seront donc celles d'une élection législative, qu’il s’agisse du dépôt des candidatures, de la campagne électorale, de la parité du temps de parole dans les médias ou du déroulement des deux tours de vote. 

  • Andry Rakotondravola
  • Publié le
Les électeurs seront convoqués par décret gouvernemental
Le code électoral fixe les conditions d’éligibilité des candidats et leurs suppléants (articles LO 127 à LO 135).
Pour être candidat, il faut être majeur, avoir la qualité d’électeur et jouir de ses droits civiques ; ne pas être dans un cas d’incapacité ou d’inéligibilité prévu par la loi.
Il n’est, en revanche, pas nécessaire de figurer sur la liste électorale d’une des communes de la circonscription législative au titre de laquelle le candidat souhaite se présenter.

Le député est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Pour être élu au premier tour, il faut recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits. Au second tour, la majorité relative suffit.
En revanche, puisqu’il s’agit d’une élection partielle, le mandat du député élu expirera au renouvellement général, en juin 2022. Enfin, le député sera soumis au non cumul des mandats.

Ils sont 8 à s'être déjà déclarés candidats :

-Ramlati Ali (LREM), députée déchue,  première femme élue à ce poste à Mayotte. Elle n’aura siégé que 7 mois ;
-Elhad Chakrina (LR), candidat malheureux qui avait déposé un recours contre son adversaire ;
-Bacar Ali Boto (Div G) est arrivé 3e au 1er tour de l’élection en juin 2017 ;
-Bacar Mouta (Div G) un jeune soutenu par le parti social mahorais ;
-Daniel Zaidani (Div D) a eu l’investiture de son parti (MDM) après une grande réunion de réconciliation de tous les courants
-Dhinouraini Boina, qui n’avait fait que 1,86% au premier tour de juin 2017. Il est sans étiquette.
-Catherine Bihannic, Divers (Union populaire républicaine). 96 personnes avaient voté pour elle.
-Abdullah Mikidadi, dit, BIG, a annoncé sa candidature lui aussi. Il est sans étiquette.

Ils étaient 15 candidats en juin de l’année dernière. Selon toute vraisemblance, ce chiffre ne sera pas atteint. 
Tous vont tenter de convaincre les 37 956 inscrits de la 1 ère circonscription  les 18 et 25 mars 2018.

Pour le 1er tour :

Les déclarations de candidatures devront être déposées au bureau des élections site de Grande Terre du lundi 19 février 2018 au jeudi 22 février de 8h 00 à 12h 00 et de 13h 00 à 17h 00 et le vendredi 23 février de 8h 00 à 12h 00 et de 13h 00 à 18h 00.

En cas de deuxième tour :

Les déclarations de candidatures devront être déposées au bureau des élections à partir de la proclamation des résultats du premier tour par la commission de recensement général des votes le 19 mars. Ces dépôts pourront s’effectuer le lundi 19 mars jusqu’à 17h 00 au mieux ou le mardi 20 mars de 8h 00 à 12h 00 et de 13h 00 à 18h 00.

La campagne électorale en vue du premier tour de scrutin sera ouverte le lundi 26 février 2018 à zéro heure et s’achèvera le samedi 17 mars 2018 à minuit.

Pour le second tour, s’il y a lieu, la campagne sera ouverte le lundi 19 mars 2018 à zéro heure et sera close le samedi 24 mars 2018 à minuit.

Le premier tour de scrutin se déroulera le dimanche 18 mars et le second tour, en cas de nécessité, le dimanche 25 mars. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h 00 à 18h .


Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play