Estelle Youssouffa : « à l’Assemblée Nationale, je serai une mercenaire au service de Mayotte »

zakweli
Estelle Youssouffa
©Mayotte la 1ere
La présidente du Collectif des Citoyens loi 1901, Estelle Youssouffa, était l’invitée de Zakweli ce mercredi.

Estelle Youssouffa annonce sa candidature aux législatives l’année prochaine :

au collectif, on a décidé que je serai candidate pour la circonscription nord.

La présidente du Collectif des Citoyens loi 1901, Estelle Youssoufa, était l’invitée de Zakweli ce mercredi.

La présidente du collectif dit avoir souvent été mise au défi de se présenter, « je dis chiche ». Elle précise qu’elle se présentera sans étiquette « car les problèmes que nous soulevons à Mayotte ne sont pas les mêmes que ceux de la métropole. Quel parti national inscrit dans son programme l’adduction d’eau ? Nous avons des problèmes de pays en voie de développement ».

Estelle Youssouffa affirme agir dans la droite ligne du combat des « sorodas » qui n’avaient pas de parti :

 moi je serai une mercenaire au service de Mayotte.

Elle évoque une situation de l’insécurité « qui empire » et dénonce « les touristes ministériels qui font trois petits tours et puis s’en vont ».

Interrogée sur le procès en cours contre elle et son frère Christophe pour « rébellion » lors de la visite du président Macron en octobre 2019, Estelle Youssoufa se défend de toute résistance violente de leur part,

on espère une issue favorable lors du jugement qui sera rendu mardi prochain le 14 octobre.

Rébellion : L'affaire Estelle Youssouffa en délibéré au 14 septembre

La présidente du collectif attend au contraire que des sanctions soient prises « contre les policiers qui m’ont brutalisée ».