Estelle Youssoufa: « Les terroristes sont aux portes de Mayotte »

violence
Estelle
©Mayotte la 1ere

Estelle Youssoufa, présidente du Collectif des Citoyens de Mayotte (loi 1901) était l’invitée de Zakweli ce jeudi.

Estelle Youssoufa a évoqué l’attaque qualifiée de « terroriste » au commissariat de police de Mamoudzou mardi matin :

C’est une alerte rouge. Nous avons eu des djihadistes fichés S prêts à se rendre en Syrie, des chiites radicalisés qui ont défilé, des génocidaires rwandais réfugiés, des insurgés anjouanais avec leurs armes, c’est effrayant ! Après on va dire encore que nous sommes xénophobes ? 

« Mayotte est à 550 km d’une zone prise par Daesh au Mozambique, à quelques heures de bateau de chez nous. Oui, les terroristes sont aux portes de Mayotte, ou sinon déjà sur notre territoire ». « Il faut protéger Mayotte » insiste-t-elle, « baser des patrouilleurs, avoir une base navale, pour ne plus vivre dans la peur ».

S’agissant du dixième anniversaire de la départementalisation et de la promesse d’une loi programme, Estelle Youssoufa balaie ce qu’elle appelle « un enfumage politique ». « Mayotte ne croit plus aux promesses d’ivrognes » dit-elle. La présidente du collectif dénonce des manœuvres qui verraient « le député Mansour Kamardine négocier une place de président du Conseil Départemental, contre un siège de sénateur à Roukia Lahadji ».