Estelle Youssoufa : « On dirait qu’on veut écœurer Mayotte de la départementalisation »

zakweli
Estelle
©Mayotte la 1ere

Estelle Youssoufa, présidente du Collectif des Citoyens de Mayotte loi 1901, était l’invitée de Zakweli ce jeudi.

Interrogée sur les « motifs impérieux » obligatoires pour voyager alors que Mayotte a le taux le plus bas de circulation de l’épidémie en France, Estelle Youssoufa se dit inquiète de l’argument du préfet disant que « le taux de vaccination ne serait pas suffisant » ; «en métropole, la vaccination n’est pas obligatoire pour se déplacer sur le territoire » dit-elle, « circuler est un droit fondamental. C’est une souffrance pour nous qui voulons aller voir nos familles »…« Il n’est pas possible d’avoir un gouverneur au Rocher qui décide qui a le droit ou pas de voyager ! ».

A propos des concertations sur la « Loi Mayotte », Estelle Youssoufa déclare : «Je vous dis que cela n’aboutira à rien !  On discute d’une loi qui n’a pas été demandée et qui ne sera pas votée ». Il s’agit selon elle d’une « mascarade à laquelle notre collectif ne participera pas »… « Les Kwassas débarquent, les enfants se font tuer sur le chemin de l’école, Mayotte est une cocotte-minute, elle bascule dans l’anarchie, la préfecture choisit la politique du pourrissement »… « On dirait qu’on veut écœurer Mayotte de la départementalisation. »