Face à la violence, les mahorais comptent sur Allah

faits divers
De nombreuses prières ont été organisées face à la menace des coupeurs de routes.
Les coupeurs de routes sèment encore la terreur parmi la population. Ils ont repris leurs exactions même si quelques-uns ont été arrêtés. L’on se souvient que c’est après les expulsions des étrangers installés sur des terrains privés qu’ils avaient fait leur apparition l’année dernière. Vendredi dernier, une opération de démolition de cases en tôles a eu lieu dans le tristement célébré quartier de Tanafou dans les Hauts de Tsoundzou dans la commune de Mamoudzou.  Alors l’on craint le pire.
Les habitants comptent bien sûr les forces de l’ordre, mais ils font surtout acconfiance à leur croyance et prient. 
©mayotte

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live