publicité

François FILLON et Bamana ont gagné à Mayotte

La victoire de François FILLON est aussi celle d'Anchia BAMANA avec des conséquences purement locales.

© Francetv
© Francetv
  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Mayotte s’est donc « remise à l’endroit » en votant pour François FiLLON.
Dimanche dernier, l’ancien premier ministre n’était arrivé qu’en 3ème position derrière Nicolas SARKOZY et Alain JUPPE.
Ce classement était prévisible : Les soutiens à Nicolas SARKOZY avaient mis en avant « un devoir de reconnaissance » pour celui qui avait enfin voulu les consulter à propos de la départementalisation.
Alain JUPE, lui, était soutenu par l’ancien député de Mayotte et président actuel de la fédération Les Républicains locale, Mansour KAMARDINE.
Enfin, François FILLON apparaissait comme un outsider sympathique et sérieux..
Alors, les résultats du premier tour avaient été ceux des instituts de sondage, mais à l’échelle de tout le pays : Sarkozy devant, suivi de Jupé et Fillon devait fermer la marche avec un score honorable. La suite vous la connaissez.
A Mayotte, mécaniquement, ce face-à-face du second tour entre Alain JUPE et François FILLON, était devenu aussi, celui de Mansour KAMARDINE et Anchia BAMANA.
Deux courants au sein du mouvement « Les Républicains » qui se sont souvent opposés au conseil municipal de Sada, notamment. Deux personnalités que, sans nul doute, Paris devra départager lors de la désignation du candidat pour les législatives de l’année prochaine dans la deuxième circonscription.
Mais quand même, comment expliquer ce vote massif de la Droite et du Centre pour François FILLON à Mayotte ? L'appel de Nicolas SARKOZY n'explique pas tout. La réponse est peut-être chercher ailleurs :
Ce n’est pas première fois de l’histoire que les mahorais volent au secours du gagnant. En 1981, après avoir voté pour Valérie GISCARD d’ESTAING au premier tour, ils sont allés élire comme la majorité du pays, François MITTERAND au second.
Les électeurs de la Droite et du Centre à Mayotte ont tout simplement retrouvé, dans l’entre -deux tours de la primaire, la réal politique pratiquée par le Mouvement Populaire de Mayotte durant des années ; au nom de « l’Intérêt supérieur de Mayotte ».
Le perdant a promis de soutenir le gagnant lors de l’élection présidentielle de 2017. Mais avant d’en arriver là, quelle conséquence aura cette victoire de François FILLON sur les législatives de l’année prochaine, car au niveau locale la primaire de la Droite et du Centre été vécue comme une primaire pour les invesdtitrures aux députations.
1 480 314 242

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play