Hassani Abdallah : « Dans mon quartier, toutes les voitures ont été cassées, tout le monde a peur »

zakweli
Assani Abdallah
©Mayotte la 1ere

Le sénateur Hassani Abdallah était l’invité de Zakweli ce mardi.

Hassani Abdallah est revenu sur la mobilisation des lycéens contre la violence

Je pense que les jeunes ont raison… mais il faut savoir qu’en général la violence vient des jeunes. Malgré les efforts de l’Etat, on n’arrive pas à la juguler

Le parlementaire ajoute : « Les parents ont abandonné l’éducation. On a laissé faire. On a ignoré ces jeunes qui viennent des autres îles, ils ont aujourd’hui 15 à 18 ans, et sont sans éducation ». Le sénateur souligne par ailleurs que c’est un phénomène général : « même en France métropolitaine on a ce problème. Ce sont des enfants rois ». Hassani Abdallah dit que personne n’est épargné : « Dans mon quartier, toutes les voitures ont été cassées, tout le monde a peur ».

Le sénateur se dit actif dans la campagne électorale des prochaines élections départementales. Interrogé sur les dissensions au sein du MDM il répond que « c’est la démocratie, c’est normal, c’est un parti qui vit ». L’éventuelle présence de candidats MDM dissidents ne l’inquiète pas : « C’est le peuple qui choisit ».

Le sénateur Assani Abdallah dans Zakweli