publicité

Inauguration, par le Vice- Recteur de Mayotte,Stephan MARTENS, des journées d'études sur l'Afrique Subsaharienne,des indépendances aux voies de développement et aux défis à relever

Le Vice-recteur Stephan MARTENS, a inauguré,le19 mars 2019, le séminaire sur l' Afrique Subsaharienne, des indépendances aux voies de développement et aux défis à relever : Géohistoire et géopolitique. Le but est de réactualiser la réflexion des enseignants sur les mutations et défis de ce continent

VICE-RECTEUR, STEPHAN MARTENS ( 2ème à partir de la droite) © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : VICE-RECTEUR, STEPHAN MARTENS ( 2ème à partir de la droite)
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Dans son discours inaugural des 4 journées d'études (du mardi 19 au vendredi 22 Mars 2019), Stephen MARTENS a souligné que " longtemps, les représentations de l' Afrique surtout de l' Afrique Subsaharienne ont véhiculé des images de la désolation, des guerres civiles, des famines et désormais, ce sont les images d'un territoire en émergence, ouvert à la mondialisation qui sont les plus volontiers associés au continent."

" Il est vrai que depuis les années 90, les sociétés africaines sont sujettes à des profondes mutations socio-économiques dans les domaines politiques, économiques, démographiques, culturelles. Aujourd'hui, le continent africain n'est plus considéré comme marginale dans les relations internationales.
Il suscite bien au contraire un intérêt croissant surtout au plan géostratégique, économique et démographique dans le sens où les flux migratoires en provenance de l' Afrique sont devenus un enjeu majeur pour les états membres de l' Union européenne tout comme, pour les états africains, les mouvements migratoires au sein même de leur continent ", a ajouté le Vice-recteur de Mayotte.

C'est dans ce contexte que s'inscrit ce  séminaire organisé par le Département Formation, Innovation, Expérimentation du Vice - rectorat de Mayotte à destination des cadres de l' éducation nationale du premier et second degrés qui exercent dans les disciplines : histoire, géographie, sciences économiques et lettres.

Cliquez pour écouter l'interview du Vice - recteur Stephan MARTENS accordée à Emmanuel TUSEVO DIASAMVU sur les enjeux de ce colloque :
© TUSEVO
© TUSEVO
 

Interview Stephan MARTENS

Le Vice - recteur Stephan MARTENS a déclaré, en conclusion de son discours :
 

" Saisir les différences entre les similarités historiques et culturelles qui nous distinguent de l' autre, comme on dit, et nous unissent à lui, telles sont la base indispensable d'un monde plus tolérant ."
 

avant d' ajouter : " Et pour cette raison, l' enseignement de l' histoire, de la géographie, de la culture devrait être obligatoire dans n'importe quel cursus éducatif bien au-delà de l' école car il s'agit bien d'être capable de porter un regard objectif sur le continent africain à l' aune d'une connaissanance réelle de l'histoire précoloniale si riche et si complexe et de se débarasser à la fois des indignations à géométrie variable et des fantasmes géo-cultuelles fondées sur une ignorance parfois abyssale.

CLIQUEZ pour écouter le discours du Vice - recteur, Stephan MARTENS : 

Discours du Vice Recteur au séminaire Afrique Subsaharienne

REPORTAGE : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play