INFO PRATIQUE : le département maintient les aides aux étudiants

coronavirus
le Conseil Départemental
Conseil Départemental de Mayotte ©Andry Rakotondravola
Le président du conseil départemental indique avoir « donné instruction pour le maintien et  la plus grande vigilance, sur les versements des mensualités de bourses et des diverses aides accordées par le Département aux étudiants ». 
 
Dans un courrier de réponse aux Président(e)s des associations étudiantes mahoraises en date du 30 mars 2020, le président du Conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani apporte un certain nombre de précisions quant à la continuité  du « service », assurant ces associations « du soutien total du Département à l’égard des étudiants » qu’elles représentent, « dans ce contexte particulier de crise sanitaire, liée à la pandémie du COVID -19 ».
Il indique avoir « donné instruction pour le maintien et  la plus grande vigilance,  sur les versements des mensualités de bourses et des diverses aides accordées par le Département aux étudiants ». 

Depuis le début du confinement, la continuité du service est assurée sur le terrain en Métropole et à la Réunion, rappelle le Conseil départemental. Les médiateurs chargés de l’accompagnement des étudiants  sont par ailleurs  disponibles, joignables par mail ou par téléphone (coordonnées jointes), et sont à leur écoute. 
etudiants
​​​​​​​
Autres informations importantes : « L’activité de gestion et de traitement des bourses et aides, est également effective. A titre d’information, le 7e terme de bourse est en cours de préparation et sera validé à la fin de la semaine (début avril), puis immédiatement, déposé à la paierie pour paiement ».En cette période où les établissements scolaires et ceux de l’enseignement supérieur sont fermés, tous les étudiants ne peuvent, par ailleurs, disposer de leurs relevés de note. « Le 7e terme en cours de finalisation, sera donc versé sans tenir compte de ce critère » confirme le département.

Les ruptures de convention ou suspension de stage, comme les retours anticipés de séjours d’études à l’étranger du fait de cette pandémie, seront traités avec bienveillance, est-il indiqué dans ce courrier.

Enfin, considérant les associations étudiantes comme étant des acteurs impliqués dans la vie  étudiante, « le Conseil départemental s’attachera à examiner favorablement, toute mesure de soutien qui lui sera présentée, pour celles qui s’engagent, en vue de venir en aide à cette population souvent isolée et sans ressource » conclue le président.