Jordan Bardella viendra à Mayotte le 8 décembre

Le nouveau président du Rassemblement National a annoncé une visite dans l’île le jeudi 8 décembre prochain. Les violences à Mayotte sont au cœur de l’argumentaire développé par le RN contre « les dangers d’une immigration massive ».

Le parti de Marine le Pen met en exergue les événements violents de Mayotte à l’appui de sa campagne contre l’immigration en France: « Mayotte sera certainement notre futur en métropole si l’on ne reprend pas dès maintenant le contrôle » déclarait lundi Jordan Bardella sur la radio Europe1, « je rappelle que Mayotte est la France. Elle a, à quatre reprises, fait le choix d’appartenir à la République française et la France n’a pas le droit d’abandonner Mayotte ».

Jordan Bardella arrivera pour la première fois dans le département déjà visité à de nombreuses reprises par Marine le Pen, arrivée en tête des choix mahorais lors de la dernière présidentielle avec 59,1% des suffrages.

Le président du RN critique « l’inaction » du ministre de l’intérieur, et considère que « tous les gouvernements ont abandonné l’outremer depuis Jacques Chirac ».

Sa visite interviendra trois semaines avant celle du ministre Gérald Darmanin qui passera le prochain réveillon du 31 décembre « aux côtés des Mahorais, et des policiers et gendarmes mobilisés pour assurer la sécurité de la population » dit un communiqué du ministère de l’intérieur

Les violences à Mayotte continuent d’occuper une large place dans les médias en France, comme en témoigne cette première page de l’hebdomadaire « Paris-Match » qui vient de paraître.

Les violences à Mayotte sur « Paris-Match »