Jumeaux remporte une troisième coupe de Mayotte au goût amer

football
Jumeaux remporte sa troisième coupe de Mayotte

Les violets ont battu Mtsamboro, après prolongations, 3/1 ce samedi à Cavani. Une finale marquée par la grave blessure d’Halifa, l’attaquant de Mzoisia.

Le sport mahorais, et son football en particulier, ont ce pouvoir de nous faire oublier la crise sanitaire qu’on subit depuis mars 2020. Ce samedi, à Cavani, Jumeaux et Abeilles nous ont offert un scénario à rebondissements pour nous redonner goût aux émotions le temps d’un match de football.

Sur la pelouse, ce sont les violets qui ont allumé les premières mèches de cette finale. Fouad est à la baguette pour distribuer, en première mi-temps, deux services trois étoiles que ces partenaires ne parviennent pas à conclure.

Chez les abeilles, juste avant la pause, Enzo pense ouvrir le score mais sa reprise instantanée, a beau surprendre Makarara, elle passe à côté des buts du gardien de Moizisia. À la pause, le score est de 0 à 0.

Halifa pris en charge par les pompiers. L'arrêt de jeu dure 23 minutes.

La seconde période est marquée, d'entrée, par la grave blessure d’Halifa, l’attaquant de Jumeaux. Suite à un contact avec Franck, le gardien de Mtsamboro, le numéro 11 violet reste au sol. Il sera évacué par les pompiers vers le CHM.  Une fracture du tibia est redoutée du côté de Mzoisia. L'arrêt de jeu a duré 23 minutes.

Il fallait gagner ce match pour Halifa. On lui dédie cette victoire.

Djidji, attaquant de Mzoisia

Son remplaçant, Magnélé, va s’illustrer dans la foulée de son entrée en jeu. Antoissi obtient un pénalty que le nouvel entrant transforme pour son premier ballon. Jumeaux mène 1 à 0 et semble maitriser son sujet.

Mais à Mtsamboro, après avoir écarté les erreurs de castings du début de saison, on fait confiance aux cadres de la maison que sont Nawir Maoulida, Laurent Garcia et Frank Didateme.

Nawir Edine Maoulida et Laurent Garcia en pleine reflexion à la mi-temps.

L’équipe s’appuie sur les jeunes du club et enchaine, depuis, les performances en coupe de Mayotte. La confiance est revenue chez les abeilles, et même menées au score, elles n’abdiquent pas et se créer des occasions en fin de match. La troisième est la bonne pour Thierry, son buteur maison. Sa frappe croisée heurte le poteau de Makarana qui voit le ballon revenir lui rebondir dans le dos avant de rentrer dans le but, tel une balle de flipper. Abeilles égalise et nous entraîne vers les prolongations alors que Magnele est moins chanceux. Il trouve le poteau sur son deuxième pénalty, dans les derniers instants du temps réglementaire. Direction les prolongations.

Djamal, l'entraineur des Jumeaux de Mzoisia

Des prolongations à sens unique. Jumeaux semble plus frais physiquement et multiplie les situations dangereuses devant les buts de Frank. Après un corner, le ballon revient dans les pieds de Ben Dina qui centre pour la tête de Djidji au second poteau, Frank est battu. N’Guizi vient assurer le coup et double la mise. Jumeaux mène 2/1. Et va pousser pour se mettre définitivement à l'abri. Les violets se créent de nombreuses occasions pour tuer le match. À neuf minutes de la fin de la prolongation, c'est Antoissi qui met fin à tout suspense en marquant le troisième but. Jumeaux décroche sa troisième coupe de Mayotte de son histoire.

La fête peut débuter pour Mzoisia alors que malgré la déception, c'est surtout la fierté qui prédominent à Mtsamboro après la défaite.

Yasmina Aouny félicite ses joueurs malgré leur défaite en finale
Yasmina Aouny est la seule présidente d'un club de football évoluant en R1 ou R2 à Mayotte. Au total, elles sont 5 femmes à présider un club sur près de 120 affiliés à la ligue mahoraise de football. ©Mayotte la 1ère

 

Les violets remportent, avec la supercoupe, deux des trois trophées de cette saison 2020. Une saison qui aura un dernier rendez-vous, le 17 janvier prochain, avec l'assemblée générale de la ligue mahoraise de football marquée par l'élection de son comité directeur.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live