mayotte
info locale

Interpellation des auteurs d'un viol commis en Réunion

justice koungou
Viol à Koungou
©Mayotte la 1ere
Le 29 décembre 2019, vers 03 heures 30 à KOUNGOU, dans le contexte des émeutes ayant troublé l’ordre public dans cette commune, un groupe d’individus érige un barrage sur la RN1 et bloque les automobilistes dans le but de les voler.
Un conducteur ayant été contraint de s’arrêter, 5 jeunes encagoulés surgissent et entourent l’automobile. L’un d’eux menace le chauffeur à l’aide d’un couteau, se fait remettre 2 téléphones et un portefeuille. La passagère, une jeune femme âgée de 19 ans, est violée à tour de rôle par plusieurs de ces individus.
Viol à Koungou : Les auteurs présumés interpellés

La victime sera transportée au CHM à MAMOUDZOU par les sapeurs pompiers et la gendarmerie engagera sa Cellule Identification Criminelle pour procèder à des opérations de police technique et scientifique. La Section de Recherches de PAMANDZI et la Brigade Territoriale Autonome de KOUNGOU sont saisies d’une enquête de flagrance, par le parquet de MAMOUDZOU. A ce stade, aucune information ou description des auteurs n’est connue.
gendarmerie
©Kalathoumi Abdil-Hadi  
L’enquête de voisinage conduite avec le concours de la police municipale de KOUNGOU n’apporte pas, dans un premier temps, de renseignements sur les auteurs, puis, rapidement, un gendarme de la BTA recueille un témoignage, désignant un jeune de la commune, comme ayant participé à la mise en place du barrage et aux exactions commises ensuite.
Activement recherché, il est appréhendé le 06 janvier.
Dans la matinée du mardi 07 janvier 2020, après avoir identifié les points de chute des autres mis en cause, une opération conduite par 14 gendarmes permet l’interpellation de trois mineurs, dans différents quartiers de KOUNGOU.
A l’issue de leurs gardes à vue, 04 auteurs des faits, tous mineurs, ont été déférés au parquet. Ils sont mis en examen par un juge d’instruction et placé en détention provisoire, depuis le 08 janvier, dans la soirée.
Outre la rapidité et la qualité des investigations menées par les gendarmes de la brigade de KOUNGOU, c’est la participation active de la population, qui mérite d’être soulignée, car elle a été essentielle pour identifier et localiser les auteurs de ce crime.