L'actualité régionale 17 Septembre

océan indien
coronavirus test covid
©RB imazpress
Les bizarreries de la liste des pays à risque Covid dans l'Océan Indien établie par les Etats-Unis, la levée du confinement à la Réunion, un hôpital de campagne aux Seychelles et le retour d'Air France au Mozambique sont au menu de l'actualité de la zone.

LA CARTE AMERICAINE DU COVID

A Madagascar on se réjouit d’être sur la liste américaine des pays les moins à risque pour le Covid, contrairement à Maurice et la Réunion… Mayotte est sur une liste de « pays  aux chiffres inconnus »

L’agence de santé fédérale américaine, le CDC a établi quatre listes selon le niveau de risque de contracter le virus. Parmi les pays les plus « dangereux » au monde on compte l’île Maurice, mais la Réunion fait aussi partie de cette liste américaine des destinations les plus à risque, la France métropolitaine également. Madagascar est donc classée à « risque faible », cela a fait les premières pages triomphales dans les journaux malgaches. Les Comores sont également classées à faible risque. Bizarrement, Mayotte est dans une liste à part de pays où le niveau de Covid serait « inconnu » si l’on en croit le site du CDC ! Cela alors que l’ARS Mayotte publie quotidiennement des bilans détaillés… A croire que ces chiffres sont illisibles pour les agents de l’administration américaine de la santé.

 

 

LA REUNION

Les contraintes sont allégées. Il n’y a plus de confinement le week-end

Les Réunionnais pourront à nouveau circuler librement pendant le week-end, aller manger au restaurant, mais pas danser en boîte de nuit puisqu’un couvre- feu nocturne reste en vigueur à 23 heures. La moitié de la population a été totalement vaccinée. L’obligation vaccinale pour les professionnels  de santé est entrée en vigueur depuis mercredi et on apprenait hier que 70 personnes ont été sanctionnées pour ne pas avoir respecté cette obligation. L’hôpital de Bellepierre a dû fermer provisoirement deux salles du bloc opératoire, en attendant que tout le personnel soit en place.
 

 

SEYCHELLES

 

Il n’y a pas de flambée épidémique aux Seychelles mais mieux vaut prévenir que guérir : Un hôpital de campagne y est installé, cadeau de l’émir du Qatar

Un énorme avion-cargo de la force aérienne du Qatar a atterri sur l’aéroport de Mahé et a déchargé tout un hôpital en pièces détachées avec soixante lits, une unité de soins d’urgence, des respirateurs. Le tout peut être monté et installé en 3 ou 4 jours. Des militaires qataris se chargent de sa mise place. Les Seychelles n’en ont pas vraiment besoin en ce moment. L’épidémie est maitrisée et les vaccinations ont bien avancé.

 

 

MOZAMBIQUE

La compagnie Air France va renouer avec le Mozambique après plusieurs dizaines d’années d’absence…

Les vols de Paris à Maputo auraient dû reprendre en juin, mais le Mozambique a été placé sur la liste rouge en raison de la circulation du Covid. La liaison a été repoussée à octobre, et on apprend que c’est finalement à partir de décembre prochain qu’elle est programmée à raison de deux rotations par semaine, via Johannesbourg. Le projet gazier de Total n’est pas étranger à cet intérêt soudain d’Air France pour le Mozambique, même si ce projet gazier est interrompu pour le moment, non pas à cause du Covid mais en raison de la guérilla qui sévit dans la région.