L'actualité Régionale 17 Septembre

océan indien
Anjouan jusqu'à lundi
COMORES

Le demandeur d’asile comorien expulsé vers Anjouan a été incarcéré à son arrivée. La préfecture de Mayotte apporte des explications



On en parlait hier, Fayad Halidi qui faisait partie des insurgés de la médina de Mutsamudu en 2018 avait fui vers Mayotte et était demandeur d’asile auprès de l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides). En dépit de sa demande d’asile, il a été reconduit à Anjouan, au risque d’y être incarcéré, ce qui est le cas. La préfecture de Mayotte confirme que « ce ressortissant comorien est bien demandeur d’asile, mais il avait épuisé les recours lui permettant de se maintenir légalement sur le territoire. A l’occasion d’une vérification de sa situation, il a donc été reconduit aux Comores ».  Dès son arrivée à Anjouan, Fayad Halidi a été incarcéré au camp militaire de Sangani dans l’attente de son transfert à Moroni.


LA REUNION

Lîle vient de franchir la barre des 3000 contaminations au Coronavirus. On a compté 100 nouveaux cas ce mercredi

La circulation du virus est devenue complètement locale : sur les 100 nouveaux cas détectés hier, 76 sont classés autochtones, 2 sont importés et 22 en cours d’investigation ; Il n’y a plus que 16% des cas qui sont importés à la Réunion, alors qu’il y a quelques semaines c’était quasiment 80%. L’ARS se trouve devant une montagne de travail avec 8 700 personnes contacts identifiées, qu’il faut appeler une par une pour qu’elles respectent un isolement strict. Cette flambée épidémique semble être une conséquence des nombreux voyages en métropole avant la dernière rentrée scolaire. 12 patients sont en réanimations à l’hôpital, qui a demandé des renforts à la métropole.



MAURICE

Votre maison, vous l’avez payée comment ? Cette question a été posée par des inspecteurs du fisc mauriciens à des résidents bizarrement fortunés

Il y a eu une descente façon commando hier à Grand Gaube dans le nord de l’île. Grand Gaube, en bord de mer c’est très chic, très joli, on y trouve de belles villas plus ou moins bien cachées derrière de hauts-murs ; des piscines, des jaccuzzis, et quelques Porsches stationnées. La brigade anti-corruption, escortée par les unités spéciales de la police – on n’est jamais trop prudent- a perquisitionné par surprise chez des propriétaires. Lesquels ont du mal à expliquer la source de leurs revenus par rapport à leur train de vie. Les inspecteurs ont entendu quelques histoires à dormir debout sur « de l’argent que des proches leur ont donné » et autres balivernes. Les perquisitions ont apporté un début d’explication avec la découverte de plants de cannabis. Quatre personnes ont été interpellées, puis libérées en attendant d’être entendues par un juge.






SEYCHELLES

Le fondateur des « îles vanille », le Seychellois Alain Saint-Ange, est candidat à l’élection présidentielle aux Seychelles


Alain Saint-Ange est une personnalité bien connue dans le milieu du tourisme dans tout l’Océan Indien. Il a été ministre de la culture et du tourisme des Seychelles ; très actif sur la promotion internationale. Alain st Ange a présenté sa candidature hier contre le président sortant Danny Faure. St Ange n’a jamais été un opposant mais il l’est devenu à la suite d’une embrouille à propos du poste de président de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Le gouvernement Seychellois lui avait apporté son soutien, puis l’avait retiré à la veille de la désignation. St Ange a fait un procès, il l’a gagné… Il souhaite maintenant accéder à la fonction suprême.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live