L'actualité régionale 1er Octobre

océan indien
La Nouvelle Route du Littoral.
La Nouvelle Route du Littoral. ©Imaz Press
La route du littoral à la Réunion va coûter encore plus cher que prévu. Une usine d'aliments pour enfants s'installe dans le sud malgache. Le gouvernement mauricien vole au secours d'Air Mauritius. Ce sont les infos de l'actualité régionale

LA REUNION

La célèbre route du littoral construite au-dessus de la mer est devenue un gouffre financier qui comporte, en plus, des malfaçons

Cela fait déjà un an que les automobilistes auraient dû emprunter cette nouvelle route spectaculaire qui serpente sur un immense pont sur l’océan longeant la falaise entre la Possession et St Denis. C’est le plus long viaduc de France Elle devait ouvrir au trafic en 2020. Il manque encore 2,7 kilomètres mais surtout la nouvelle présidente de la Région a révélé hier qu’il fallait refaire plus de 770 accropodes défectueux ;  ce sont d’immenses blocs de béton censés protéger l’ouvrage de la houle. Cette opération va non seulement prendre du temps mais coûter encore 20 millions d’euros supplémentaires. Au départ la route du littoral devait coûter 1 milliard 600 millions d’euros, la facture pourrait encore s’alourdir d’un milliard de plus. Si l’argent venait à manquer, les Réunionnais se retrouveraient avec une route qui ne mène nulle part comme l’avait qualifiée un temps le ministre de l’économie Bruno Le Maire.

 

 

MADAGASCAR

Le président malgache retourne sur le front de la lutte contre la famine dans le grand-sud. Il va inaugurer ce week-end une usine française de fabrication d’aliments pour enfants

Il s’agit de « Nutriset » qui s’implante dans la ville de Tuléar, au sud-ouest de Madagascar. Cette société née en Normandie il y a une trentaine d’année s’est spécialisée dans les aliments nutritifs distribués par le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies. Cela se présente sous forme sachets contenant une pâte à base de lait en poudre, de sucre et d’arachide, agrémentée de chocolat. Les produits Nutriset ont sauvé beaucoup d’enfants en Afrique. La société a déjà implanté 7 unités de production sur le continent. Celle de Madagascar est une franchise accordée au groupe agro-alimentaire malgache « Basan ».

 

 

MAURICE

A l’heure où Maurice rouvre ses frontières, l’Etat vient au secours d’Air Mauritius. La compagnie est momentanément sauvée de la faillite grâce à un prêt du gouvernement

Près de 250 millions d’euros pour faire face à ses dettes; Air Mauritius doit de l’argent à une multitude de créanciers qu’il faut soutenir aussi pour éviter l’effondrement de tout un pan de l’industrie touristique mauricienne. Le tourisme à Maurice, c’est plus d’un quart de l’économie du pays. De son côté la compagnie subit une cure d’amaigrissement : elle avait 15 avions, elle n’en a plus que 9. Quelques lignes seront supprimées. La priorité est donnée aux liaisons qui promettent d’être  toujours rentables. La Réunion et Paris en font partie.

 

MALDIVES

Les italiens vont pouvoir retourner aux Maldives pour admirer les fonds sous-marins. Les Maldives sont sorties de la liste rouge des pays à éviter

Rome a décidé d’enlever les Maldives de la liste des pays à haut-risque Covid. C’est une excellente nouvelle pour les maldiviens. Le tourisme entre ces deux pays est une longue histoire : en 1976, quand les Maldives se sont ouvertes aux visiteurs, les italiens ont été les premiers touristes à fréquenter l’archipel. Rien d’étonnant à cela, les italiens sont les plus grands clients au monde de la plongée sous-marine. Ils se ruent en masse vers tous les spots tropicaux, l’île de Nosy-Bé en sait quelque chose puisqu’on y trouvait même des avions directs depuis Rome. Nosy-Bé attendra encore, mais c’est le feu vert pour les Maldives, pour Maurice aussi mais les plongées y sont moins spectaculaires.