L'actualité régionale 23 Mars

océan indien
Vaccin ile Maurice 26 janvier 2021
©Indian Ocean News

MAURICE

On ne se bouscule pas dans les centres de vaccination: le public se montre méfiant vis-à-vis d’un nouveau vaccin offert par l’Inde

Le produit s’appelle Covaxin, il est 100% de conception indienne ; l’Inde en a offert des centaines de milliers de doses à Maurice. Les autorités mauriciennes ont décidé de commencer à l’administrer depuis hier. Le problème est que ce vaccin n’a pas encore été certifié par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cela n’a pas empêché l’Inde de l’injecter par millions à sa population et de l’exporter maintenant, la plupart du temps sous forme de cadeau. Comme les chinois avec Sinopharm, c’est ce que l’on appelle la diplomatie du vaccin. Malgré les appels à la prudence d’un médecin - qui est en même temps député d’opposition -les mauriciens ne peuvent pas faire la fine bouche ; c’est ça ou rien pour le moment. Les autorités gardent de côté 100 000 doses d’AstraZeneca pour la deuxième injection de ceux qui ont déjà commencé. Histoire de rassurer la population l’épouse du premier ministre Pravind Jugnauth a reçu ce nouveau vaccin devant les caméras, aux côtés de l’ambassadrice de l’Inde. Le premier-ministre ne peut pas le faire lui-même puisqu’il a déjà eu sa première dose d’AstraZeneca.

 

 

SRI LANKA

Toujours sur cette thématique du vaccin et de la confiance, il faut noter cette initiative du Sri Lanka. Le pays a reçu en cadeau des vaccins chinois. Ils seront injectés… aux ressortisants chinois

Le ministère Sri Lankais de la santé ne savait pas trop comment s’en sortir entre la forte pression de la Chine pour distribuer son vaccin, celle du président sri-lankais lui-même, M. Rajapaksa, qui est un pro-chinois notoire ; et les préventions de l’organisme de certification des médicaments. Au Sri Lanka on vaccine assez massivement avec AstraZeneca. Arrive donc la diplomatie chinoise avec Sinopharm. Difficile de refuser, alors que ce vaccin est sujet à controverse. Les sri-lankais ont trouvé la solution : ils vont vacciner avec ce produit chinois les nombreux ressortissants chinois qui vivent et travaillent au Sri-Lanka. La solution a été acceptée par tous, y compris l’ambassade chinoise à Colombo…même pas vexée, en tout cas elle ne l’a pas montré.

 

 

SEYCHELLES

Les Seychelles signent des accords avec le Qatar pour une coopération dans le domaine du tourisme, mais aussi de la défense nationale

En général ce qui est du domaine militaire ne mélange  pas bien avec le tourisme ; mais tout est bon à prendre venant d’un pays parmi les plus riches et les plus en pointe de la péninsule arabique. Le président seychellois Wavel Ramkalawan s’est envolé le week-end dernier pour une visite de trois jours à Doha. Le Qatar promet des bateaux patrouilleurs pour surveiller l’immense espace maritime des Seychelles. Il promet aussi des investissements hôteliers. La compagnie Qatar Airways dessert déjà Mahé et y achemine des touristes de partout grâce à ses nombreuses connexions en Europe. Le président Seychellois sait frapper aux bonnes portes. Il est un habitué des régions du golfe persique et de la péninsule arabique, c’est la troisième fois qu’il s’y rend depuis son élection l’année dernière

 

 

MALDIVES

Les Maldives relancent le tourisme. On y reçoit des stars fortunées, vaccinées de préférence… Mais pas seulement. Un touriste particulier se dore actuellement sur les plages : il s’agit du président de l’Azerbaïdjan … et il n’est pas venu tout seul

Après une campagne militaire victorieuse et sanglante contre le soulèvement des arméniens chrétiens du haut Karabakh, rien de tel que des vacances au soleil.  Le président Azerbaïdjanais Ilam Aliyev est arrivé pour deux semaines dans l’archipel des Maldives. Le dictateur, fils de dictateur, désigné président à vie par référendum, est accompagné de sa très élégante épouse, qui est également vice-présidente du pays. L’Azerbaïdjan  est une affaire familiale, les enfants excellent dans les pétro-dollars et l’exportation de gaz. Tout ce beau monde est en vacances. La famille, plus les conseillers, les secrétaires, les gardes du corps, les cuisiniers, les goûteurs (on ne sait jamais), cela représente pas moins de 48 personnes aux Maldives. Les professionnels maldiviens sont ravis, les citoyens Azerbaïdjanais sans doute moins… Mais personne n’osera donner son avis