L'actualité régionale 7 Septembre

océan indien
Manifestation Comoriens Macon
Delphine Soudjay réclame la libération de son mari ©Comores Infos
on ira aux Comores, à Madagascar ou encore à Maurice et à La Réunion

COMORES

Aux Comores et en France, le mouvement Mabedja essaie d’obtenir la libération de ses militants emprisonnés, notamment un comorien résidant en France, il est accusé de terrorisme

Chamoun Soudjay était venu aux Comores pour participer aux manifestations prévues contre la vie chère et pour la démocratie. Il a été arrêté au marché Volo-Volo à Moroni alors qu’il essayait de convaincre des commerçants de participer au mouvement. Avec un autre de ses camarades il a été emprisonné sous le chef d’inculpation de terrorisme. Cela peut être puni de 20 ans de prison. Chamoun, réside à Macon dans l’est de la France. Un comité de soutien s’est monté à Mâcon pour réclamer sa libération. Ses amis ont même défilé avec des pancartes dans les rues de la ville. Son épouse française envisage d’aller à Moroni pour soutenir son mari. Le mouvement Mabedja est né dans la diaspora en France. Il n’a pas réussi à manifester aux Comores, en revanche il a démontré la fébrilité du régime comme en témoignent l’expulsion des journalistes français et les multiples arrestations.

 

 

LA REUNION

La Réunion est déconfinée depuis hier, mais pas complètement. Les restrictions sont maintenues pendant les week-ends

C’est un allègement partiel qui est entré en vigueur depuis hier lundi. Les Réunionnais ne sont plus limités à un périmètre de 10km pour les déplacements. Le couvre-feu est toujours en vigueur mais à 21H00 au lieu de 19h00. En revanche le préfet a décidé de maintenir le confinement pendant les week-ends. Samedi et dimanche, il faudra un motif impérieux pour sortir de chez soi au-delà de 10 kilomètres. Les chiffres du Covid sont un peu meilleurs à la Réunion.

 

 

MAURICE

Faux départ hier matin pour l’ancien premier ministre Navin Rangoolam touché par le Covid: Il devait être évacué sanitaire en Inde. Air Mauritius n’a pas pu le prendre en charge

Equiper un avion avec une installation de respiration par oxygène n’est pas une mince affaire. On l’a vu récemment avec Air Austral qui avait dû entièrement réaménager un Boeing pour embarquer des évacués Covid de la Réunion vers la Métropole. Air Mauritius n’a pas voulu prendre ce risque. L’entourage de Navin Rangolaam a négocié hier une évacuation par avion spécial, il partira ce matin. Bien que dans l’opposition, il bénéficie du soutien affiché du gouvernement. Le premier ministre Pravind Jugnauth a affirmé que tout était fait pour faciliter son évacuation, il lui a même rendu visite en clinique. Navin Rangoolam n’est pas inconscient. Il n’est pas en réanimation, mais son état pourrait s’aggraver s’il n’est pas pris en charge rapidement dans une unité spécialisée.

 

 

MADAGASCAR

Quel est le meilleur moyen de se débarrasser des rats ? L’Institut Pasteur de Madagascar travaille sur cette question vitale pour lutter contre la peste

Le meilleur moyen d’éviter les rats est un environnement propre et sain ; ce n’est pas facile dans beaucoup de quartiers de Madagascar où sévit la peste, comme au moyen-âge. Pour chasser les rats, principaux vecteurs de la maladie, l’institut Pasteur a comparé trois méthodes : la traditionnelle tapette, elle a tendance à capturer surtout des petites souris qui n’ont rien à voir avec la peste. Il y a aussi l’empoisonnement la mort aux rats qui a l’inconvénient de laisser l’animal divaguer avant de mourir, enfin la cage équipée d’un appât a été jugé comme le moyen le plus efficace lors d’une expérimentation qui a duré 5 mois dans 12 villages de la grande île. La peste tue des dizaines de personnes chaque année à Madagascar