L'actualité régionale 9 Avril

océan indien
Comores vaccins
©Faëza Salé Youssouf

COMORES

La vaccination anti-Covid va commencer demain ce samedi 10 avril. Le chef de l’Etat donnera le coup d’envoi

Pour démarrer la vaccination aux Comores, on attendait le retour du président en déplacement au Niger. Azali Assoumani recevra donc  la première injection du vaccin Sinopharm. Il y a eu beaucoup d’interrogations et même des soupçons autour de ce vaccin, surtout sur son efficacité face au variant sud-africain du virus. Les doutes semblent levés. La Chine a offert 100 000 doses aux Comores pour commencer. La priorité sera donnée aux plus de 65 ans, puis aux personnel soignants, aux enseignants et aux personnes souffrant de diabète, obésité et autres. La campagne de vaccination va s’étaler pendant tout le ramadan qui commence la semaine prochaine, mais il n’y a pas de contre-indication selon les médecins, on peut se faire vacciner tout en pratiquant le jeûne. L’objectif est d’atteindre 60% de la population vaccinée. Par ailleurs on vient d’apprendre le décès de l’ambassadeur des Comores à Paris, Soulaimana Mohamed Ahmed, décédé du Covid. 

 

 

MADAGASCAR

Les malgaches vont avoir droit au vaccin,  mais lequel ? On est encore suspendu au choix du président

Après avoir consenti à la vaccination, le président Andry Rajoelina avait dit qu’il s’agissait maintenant de décider quel sera le sérum administré aux malgaches. En principe, les pays qui adhèrent à l’initiative Covax des Nations-Unis n’ont pas le choix, ils prennent ce qu’on leur donne, en général jusqu’à présent c’était plutôt l’AstraZeneca. Le président malgache vient de recevoir dans son palais le nouvel ambassadeur russe. Ils ont parlé de vaccination. Les russes proposent le vaccin spoutnik. Le problème étant qu’ils ne peuvent pas en offrir beaucoup pour le moment, la production a du mal à suivre la demande. Il y aussi le choix du vaccin chinois Sinopharm. La Chine l’exporte en très grandes quantités, d’autant plus qu’il vient d’obtenir la certification de l’OMS.

 

 

MAURICE

Les habitants d’Agaléga sont en colère, ils veulent rester à l’abri du Covid. Cela va être difficile parce que des travailleurs indiens débarquent sur leur île

Agaléga, comme Rodrigues, est un des très rares endroits au monde que le virus n’a pas atteint. Cet atoll à 1000 km au nord de Maurice est encore plus isolé que Rodrigues. Cependant la menace est réelle à cause des chantiers de construction d’un port et d’un aéroport. Mercredi soir un bateau indien a accosté et a commencé à décharger des containers. Les habitants sont sortis avec des pancartes en carton pour protester. Il y a environ 300 habitants à Agalega, ils vivent de la pêche. On ne leur a jamais demandé leur avis sur ces investissements de l’Inde. Il s’agit très probablement  d’une base militaire offrant un point d’ancrage à la marine et l’aviation indienne, même si cela n’a jamais été annoncé officiellement. Des voix s’élèvent contre ce projet. De plus, l’arrivée éventuelle du coronavirus dans cette île sans installations médicales serait catastrophique. Le premier ministre mauricien se veut rassurant en affirmant que les marins ont subi une quarantaine, mais les agaléens ne sont pas convaincus.  

 

SEYCHELLES

L’ancien président seychellois Danny Faure vient de se remarier, il a publié les photos de la noce sur Facebook… Mais le lieu du mariage reste bizarrement secret. En tout cas, ce n’était pas aux Seychelles

C’est la grande question à 1000 roupies que se posent les Seychellois : où a eu lieu le mariage de l’ancien président ?  Battu aux dernières présidentielles, mais pas du tout abattu, Danny Faure, 58 ans, affiche son bonheur sur sa page Facebook. Il a épousé une Seychelloise en seconde noce. Le couple affiche son bonheur. D’après le ciel bleu, l’habillement et les fleurs qui ornent la coiffure de la  mariée, on devine que c’est dans un pays tropical. On distingue à peine quelques invités portant le masque. Des milliers de messages de félicitations arrivent sur cette page sans que l‘on sache où ça se passe ; la mariée assure que la lune de miel se passe très bien sans livrer aucun indice sur sa localisation.