La CRC, la chambre Régional des comptes vient de sortir son rapport sur le SMEAM

eau potable
SMEAM
Le syndicat des eaux et d’assainissement de Mayotte. Il porte sur l’exercice 2021 de l’équipe de Fahardine Ahamada. Après une présidence chaotique de l’ancien président Mohamadi Bavi, le CRC note un léger mieux dans la résorption du déficit de la structure et appelle le syndicat à poursuivre ses efforts.

Premier point de satisfaction pour l’équipe en place depuis 2020, le budget eau voté en équilibre avec un excédent de 7, 5 millions d’euros qui résultent d’un excédent en fonctionnement de 5 ,7 millions et en investissement de 1 771 300 €.

La chambre relève que les mesures de résorption du déficit prises concernant ce budget sont suffisantes et par conséquent ne proposent des mesures supplémentaires

Pour ce qui est de l’assainissement, la chambre se montre plus critique car en exploitation, il résulte pour l’année 2021 d’un déficit de 1, 5 millions d’euros et en investissement d’un un excédent de 7, 8 millions d’euros, soit un excédent global de plus de 6, 2 millions d’euros.

La Chambre souligne que ce déficit en exploitation résulte des mesures insuffisantes prises par le syndicat pour rétablir l’équilibre budgétaire; néanmoins faute de pouvoir proposer au syndicat des mesures complémentaires de redressement pour un retour à l’équilibre budgétaire pour 2022, la CRC préconise de continuer le plan de redressement du syndicat