La médecine du travail s’adapte au confinement

coronavirus
Medetram
©Medetram
En ces temps difficiles, le service interentreprises de Santé au travail de Mayotte, MEDETRAM, se mobilise  pour ne pas altérer la santé des salariés et permettre aux employeurs d’organiser leur activité ou la reprise d’activité face au risque sanitaire.
 
En règle générale, les visites médicales standards sont annulées même si un service minimum est garanti.

MEDETRAM reçoit les salariés  pour leur visite de santé au travail sous certaines conditions : 
  • être employé dans l’une des entreprises autorisées à travailler en  cette période de confinement    
  • et venir  consulter pour la reprise du travail après une longue  absence pour arrêt maladie par exemple
    Medetram
    ©Medetramyt
Mais avant de vous rendre chez MEDETRAM à Kawéni, vous devez impérativement appeler le médecin du travail et c’est lui qui jugera de l’opportunité de vous recevoir ou non.
Après un mois de confinement, il faut aussi  prendre en compte le risque psycho social, pour les employeurs et les salariés. C’est pour cela que  MEDETRAM met  en place une écoute et un soutien psychologique  pour les  employeurs, salariés en exercices ou salariés confinés….

Une  équipe bilingue est à votre disposition pour réaliser des entretiens téléphoniques ou visioconférence en français ou en Mahorais.
Le centre MEDETRAM n'est accessible que pour les visites médicales urgentes maintenues après accord du médecin du travail. Les visites supprimées seront reprogrammées dès que la situation sanitaire le permettra. Les actions en milieu professionnel sont quant à elles suspendues sauf en cas de situation urgente.
Dans tous les cas vous pouvez toujours joindre  votre médecin du travail, sur le site covid-19 de MEDETRAM
Les Outre-mer en continu
Accéder au live