La transformation de Mayotte en région n’est pas nécessaire pour son développement

outre-mer politique
MKD docteur Bouquet
©Cham
Mansour Kamardine met en garde les mahorais contre une « énième » évolution institutionnelle. Les opposants au maintien de Mayotte dans La France sont toujours actifs.
 
Depuis quelques semaines, de nombreuses voix se lèvent pour demander à ce que Mayotte obtienne le statut de région comme le sont les autres départements français d’outremer.
Le problème de Mayotte, ce ne sont pas les institutions, selon le parlementaire. Ce qui manque à Mayotte c’est la volonté politique de l’Etat d’investir et de développer l’île; et pour appuyer son propos, il a pris comme exemple La Polynésie française et La Nouvelle-Calédonie. Deux territoires qui ont des infrastructures publiques de qualité sans pour autant être des départements régions de La France.
La construction d’une piste longue, la transformation du port de Longoni en porte d’éclatement régional, notamment pour capter les investissements prévus dans le projet gazier du Mozambique, l’amélioration du réseau routier pour en finir avec les embouteillages à l’entrée de Mamoudzou et enfin une université de pleine exercice ne nécessitent pas un changement institutionnel.
Et pour finir, le député LR de Mayotte met en garde ses collègues et les responsables politiques locaux sur une énième évolution du statut de Mayotte.

En fait, des conseillers départementaux considèrent que, seule la transformation du 101ème département français, en Région-Mayotte donnera accès aux fonds alloués à ce statut. Une démarche qui fait la quasi-unanimité car elle achèverait définitivement l’encrage dans La France.   
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live