Le casse-tête de l’école à l’heure du confinement

éducation
Ecole
©Ali Chamsudine

Le secrétaire général du SNUI-PP Rivo Rakontondravelo et le Recteur de Mayotte Gilles Halbout se sont succédés au micro de Zakweli ce mercredi

« Au mois de janvier dernier, nous avions 440 élèves et 330 enseignants infectés par le Coronavirus » indique le syndicaliste enseignant Rivo Rakotondravelo, il déplore « une tentative du rectorat de minimiser les chiffres de l’épidémie ». Le Recteur Gilles Halbout dément : « Nous avons toujours été transparents sur les chiffres ».

Selon Rivo Rakotondravelo,

Rivo Rakontondravelo invité de Zakweli

avec les établissements fermés, une bonne partie des élèves ne pourra pas bénéficier de la continuité pédagogique. La conséquence du confinement sera une aggravation du décrochage scolaire.

Le Recteur insiste, lui, sur « l’importance de maintenir le lien ». « Nos enseignants essaient de maintenir le contact par tous les moyens : internet pour ceux qui ont une adresse mail, le téléphone pour les autres ». Gilles Halbout donne des numéros de téléphone indispensables :

  • 0800 705 706 pour les parents en difficulté pour soutenir le travail scolaire des enfants
  • 0801 900 800 pour ceux qui veulent être guidés dans les problèmes de connexion
  • 0800 721 800 est destiné aux élèves de terminale pour « Parcours-Sup »

Pour ceux qui ne peuvent pas bénéficier d’une connexion, les établissements sont ouverts pour récupérer les cours par écrit. Tous deux sont d’accord pour que « les enseignants ne distribuent pas les cours de la main à la main ». Ils seront mis à disposition sur des tables.

Rien ne remplace la présence physique c’est sûr, mais plus nous respectons le confinement, plus vite nous sortirons de cette situation

conclu-il.

Gilles Halbout invité de Zakweli

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live