Le Fani Maoré toujours actif mais pas d’éruption

séisme
Seisme
Activité sismo-volcanique à Mayotte ©BRGM
Le Révosima (Réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte) a publié son bulletin du mois de juillet concernant le Mayobs 23 (9 au 22 juillet 2022). Il s’agit de la surveillance du Fani Maoré, le volcan sous-marin de Mayotte, toujours actif mais aucune éruption n’a été constaté ces derniers mois.

Entre le 1er et le 31 juillet 2022, 225 séismes Volcano-Tectoniques, 128 séismes Longue Période et 10 séismes Très Longue Période ont été détectés par le REVOSIMA. L’activité sismique principale se situe toujours à 5-15 km à l’est de Petite-Terre, à des profondeurs de 20-50 km. Même si elle est de faible intensité, l’activité sismique ne s’est pas arrêtée. Cette activité sismique est à environ 5 et 50 km à l’Est de Mayotte. 
Les observateurs pensent qu’il n’y a plus eu d’éruption volcanique depuis janvier 2021. Mais ils n’excluent pas que l'hypothèse que Fani Maoré entre de nouveau en éruption. 

Aucune hypothèse n’est pour l’instant écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l'activité éruptive sur le même site, reprise de l'activité éruptive sur un autre site)

Bulletin mensuel Révosima - Juillet 2022

Autre élément important, même si depuis le début des séismes en 2018, Mayotte s’en enfoncé de 10 à 19 cm et s’est déplacé vers l’Est de 21 à 25 cm, les scientifiques ont noté un ralentissement de ces déplacements depuis mai 2019. 

Au total, 22 sites actifs sont désormais identifiés dans la zone du Fer à Cheval en date du 22/07/2022, avec 4 sites actifs en dehors et au Sud du Fer à Cheval. 

La structure volcanique du Fer à Cheval, située à l’aplomb de l’essaim sismique le plus proche de Petite-Terre est une structure préexistante à l’éruption sous-marine en cours. Elle témoigne d’une activité volcanique passée intense et diversifiée. Cette chaîne s’étend d’ouest en est sur une distance d’environ 50 km, depuis les anciens volcans de Petite-Terre jusqu’au site du nouveau volcan actif. 

Le nombre de sites actifs est en augmentation passant de 2 observés depuis mai 2019 à 22 en juillet 2022.