mayotte
info locale

Le président Azali reconnait l’existence du covid-19 aux Comores

coronavirus
AZALI Assoumani
Azali Assoumani, chef de l’Etat de l’Union des Comores ©Mayotte la 1ere
Lors d’un discours prononcé ce jeudi, le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani a reconnu pour la première fois l’existence du Coronavirus dans son pays. Il a expliqué qu’il y avait « un cas, officiellement établi aujourd’hui ». 
 
Il s’agit, selon lui d’un « compatriote âgé de 50 ans vivant aux Comores ayant côtoyé un ressortissant franco-comorien, qui a séjourné dans le pays à partir 18 mars 2020.

Le patient a été admis à l’hôpital El-Maarouf le 23 avril 2020 pour toux, maux de gorge, fièvre et gêne respiratoire. 
Crise Comores

Des échantillons ont été prélevés sur lui, conservés dans les conditions requises puis être envoyés à l’INRAPE pour analyse par PCR. 

Les résultats obtenus ce jour 30 avril 2020           sont positifs au COVID-19. L’état de santé du patient s’améliore progressivement et l’identification des personnes ayant été en contact avec lui   est en cours,   pour remonter le plus possible la chaine de contamination ».

« Comme il est d’usage,  une notification formelle a été envoyée à l’Organisation Mondial de la Santé » a indiqué le président comorien. 
Le président comorien ajoute : «Je n’ai pas attendu qu’il y ait un cas avéré pour mener la guerre contre cette pandémie ». Il a rendu hommage aux professionnels de santé engagés dans la lutte contre le covid-19 ; ajoutant que « ceux qui transgressent les mesures prises et mettent en danger la vie de leurs familles et de nos concitoyens seront sévèrement sanctionnés ». 
Les Comores ont instauré un couvre-feu, la fermeture des établissements scolaires et des mosquées. Une campagne de sensibilisation aux gestes barrières est menée dans les médias.