Les merveilles du lagon…un joyau à préserver

écologie
C’est l’une des plus belles attractions de Mayotte grandeur nature. Avec ses 1100 km2, le lagon abrite 2300 espèces vivantes connues. Une vaste famille dont les mammifères marins sont les plus captivants.

Le site de Mayotte est particulièrement intéressant pour les admirer. Cet hiver austral encore, les touristes et les locaux se bousculent pour espérer apercevoir quelques-unes des merveilles du lagon.

Le parc naturel marin de Mayotte à l’occasion d’une sortie en mer rappelle la bonne approche.  

Alors que nous sommes au Nord de l’îlot Mtsamboro, il n’aura pas fallu longtemps pour que ses merveilles nous sautent aux yeux. Un banc de dauphins à long bec, d’une trentaine d’individus, surgit devant nous. Pas timides du tout et très joueurs, ils nous gratifient de quelques-uns de leur plus beau saut. Il faut dire qu’ils sont dans ce lagon chez eux.

Comme le grand dauphin de l’Indopacifique et le dauphin tacheté, ce sont des résidents du plus beau lagon du monde.  Grâce à un hydrophone, les agents du parc naturel marin ont pu écouter les échanges des mammifères. Entre sifflements et cliquetis. Si eux ont volontairement voulu le rapprochement, la baleine à bosse bien que curieuse, a elle choisit de garder ses distances.

Un choix qu’il faut impérativement respecter selon le parc naturel marin pour la sérénité de l’animal.  La migration des baleines à bosse dans les eaux mahoraises est un moment essentielle de leur cycle de vie.  

Venues de l’antarctique, durant l’hiver austral, les baleines profitent de nos eaux plus chaudes pour s’accoupler, mettre bas, se reposer et élever leurs petits. Durant cette période elles ne se nourrissent pas et vivent donc sur leurs réserves, ce qui les rend vulnérables. D’où l’importance de respecter certaines règles durant l’observation des mammifères marins. 

  •  L’approche des mammifères marins est interdite à moins de 100 m.
  •  2 navires maximum sont autorisés dans la zone des 300m.
  • La vitesse est limitée à 5 nœuds dans la zone des 300m ;
  • L’approche est interdite par l’avant et par l’arrière des mammifères marins.
  • La poursuite et le harcèlement des mammifères sont strictement interdits. 
  • Le non-respect de la réglementation est punie d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 € pour une personne physique et jusqu'à 3500 € pour une personne morale.

Le lagon de Mayotte est d’une beauté renversante mais fragile.  L’équilibre est primordial pour tout un écosystème. Le parc naturel marin œuvre depuis plus de 10 ans à son maintien.