Un lien entre l’immigration clandestine et la montée de la violence

immigration
Taxis clandestins
Le préfet de Mayotte fait le lien entre la flambée de violence que connaît Mayotte en ce moment et l'arrêt des reconduites à la frontière des personnes en situation irrégulière.  
 
Aucun de ses prédécesseurs n’avait affirmé, aussi clairement, qu’il y avait une corrélation entre l’immigration clandestine à Mayotte et les actes de violence. D’ailleurs, il a fait remarquer que ce n’était pas politiquement correct de le dire.
Le phénomène est encore plus vrai en ce moment avec l’arrêt des reconduites à la frontière à cause de la pandémie du coronavirus.
 

« Il y a un sentiment d’insécurité qui s’est installé dans certains cerveaux parce que le GAO, (Groupement d’Appui Opérationnel), n’est plus présent pour interpeller et parce que nous ne pouvons plus éloigner. »

 

Jusqu’à ce jour, aucun représentant de l’Etat sur le 101ème département français n’avait fait aussi ouvertement la corrélation entre l'immigration clandestine et la violence. Et pourtant, hors micros, tout le monde l'affirme. C'est donc une position nouvelle qui ne devrait pas tarder à faire réagir Moroni.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live