Kamardine veut le ministre de l’intérieur pour les Assises de la sécurité 

violence mamoudzou
Mansour Kamardine
Les Assises de la sécurité prennent forme. Les organisateurs travaillent et se mobilisent pour en faire un événement d’envergure. Les réunions se succèdent entre la commune de Mamoudzou et ses partenaires.
 
Mansour Kamardine veut que le ministre de l’intérieur fasse le déplacement à Mayotte pour présider les Assises de la sécurité et de la citoyenneté de Mayotte. Elles se tiendront les 9 et 10 novembre prochain.
C’est le tout nouveau maire de Mamoudzou, Ambdiloihédou Soumaïla qui en a eu l’idée après les violences qui ont frappées Mamoudzou et la commune voisine de Koungou.
Le projet s’est étoffé et il est désormais porté non seulement par la ville de Mamoudzou mais également par le département et la préfecture. 

5 thèmes sont retenus pour le moment; mais mais encore rien de définitif ;
  • éducation populaire,
  • éducation scolaire et éducation religieuse ;
  • répression et exécution des sanctions ;
  • la responsabilité parentale ; l
  • a participation citoyenne et la médiation et la lutte contre la pauvreté.
Les travaux se dérouleront dans les MJC de la commune de Mamoudzou et celle de Majicavo.
Les établissements scolaires sont sollicités avec l’organisation de forum notamment au Lycée des lumières de Kawéni et celui de la Petite-Terre.
Les organisateurs veulent que la population de Mayotte s’approprie ces Assises à travers notamment les associations et les entreprises.
 

C’est une cause qui concerne tout le monde, en France en général et Mayotte en particulier

Mansour Kamardine

 
Pour ce qui est de la participation d’une personnalité d'envergure nationale, il est pour le moment question d’une grande figure de la problématique de la violence urbaine mais aucunement de l’arrivée du ministre de l’intérieur comme le souhaite le député LR de Mayotte.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live