Mamoudzou interdit la vente à la sauvette dans son centre-ville

consommation mamoudzou
Ambdilwahédou Soumaïla
Le maire de Mamoudzou explique son arrêté face à la presse ©B-M Halidi Mayotte la 1ère
Voilà une mesure que beaucoup attendaient depuis plusieurs années, l’interdiction de la vente à la sauvette au centre-ville de Mamoudzou. La nouvelle municipalité vient de prendre un arrêté en ce sens. Une première étape dans la lutte contre l'économie informelle.
 
L’arrêté entre en vigueur dès lundi 7 septembre. Ambdilwahédou Soumaïla, maire de Mamoudzou a réuni les commerçants « informels » pour leur signifier ses intentions concernant cette activité maintes fois dénoncée par les commerçants entre autres du marché couvert. Symboliquement, l’annonce de cette interdiction a eu lieu à l’annexe de la police municipale en face du marché couvert ; un lieu connu pour être impraticable à pieds. Les piétons sont obligés d’enjamber des marchandises installées parfois à même le sol, que ce soit devant le parvis du comité de tourisme, aux abords des feux tricolores, à la descente de la barge ou encore devant la banque faisant face à la gare maritime.
Signature de l'arrêté municipal portant interdiction de la vente à la sauvette à Mamoudzou
Signature de l'arrêté municipal portant interdiction de la vente à la sauvette à Mamoudzou ©B-M Halidi Mayotte la 1ère
Il s’agit in fine de rendre le centre-ville plus propre, plus apaisé, et où les usagers peuvent circuler en toute sécurité. Pour faire respecter la nouvelle réglementation, l’annexe de la police municipale installée sur cette place de la République, inaugurée en grande pompe il y a plusieurs années et qui n’a jamais vraiment fonctionné, sera désormais effective 24/24. Un lieu qui servira également de point d’information et d’orientation. Cette police municipale sera par ailleurs réorganisée avec des patrouilles effectuées à pieds et à vélo ; les dispositifs de surveillance seront renforcés à l’instar de la vidéosurveillance ou encore de la brigade canine.
marché informel à Mamoudzou
Marché informel à Mamoudzou
Du côté des vendeurs qui sont priés de plier bagages, on ne l’entend pas de cette oreille. Mais le maire campe sur sa décision. Lors de sa rencontre avec les vendeurs à la sauvette il y a quelques jours, Ambdilwahédou Soumaïla a expliqué à ces derniers, la possibilité pour la municipalité d’accompagner quiconque voulant régulariser son activité.
A noter que le grand parking en face du marché sera désormais éclairé en permanence.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live