Mro Wa Handra, théâtre d'affrontements

sécurité mtsapéré
Petit commerce pillé et brûlé
Petit commerce pillé et brûlé à Mro Wa Handra ©Houmadi Abdallah
Les habitants de "Mro Wa Handra"souffrent. Ce quartier est devenu un carrefour où des bandes de Kaweni et de Doujani se retrouvent pour s'affronter

L'odeur de brûlé plane encore dans les airs. La population s'est rassemblée ce matin à Mro Wa Handra. Désarroi, désespoir, ras le bol; tels sont les sentiments qui dominent. Un premier riverain s'exprime:

Pourquoi nous ? Qu'avons nous fait pour subir ces actes de barbarie?

Voitures et maisons brûlées
Voitures et maisons brûlées à Mro Wa Handra ©Houmadi Abdallah

Ce quartier est devenu un champ de bataille pour des jeunes de Kaweni et de Doujani. Un habitant nous interpelle:

On veut la paix, s'il vous plaît nous ne sommes en guerre avec personne. Nous n'avons rien fait qui pourrait justifier ce qu'on subit, on se retrouve juste au milieu de ce conflit qui oppose des jeunes de villages rivaux. Ils s'affrontent chez nous puis à l'occasion, nous pillent, nous volent et dégradent nos propriétés. Notre voisine a vu sa boutique être pillée puis brûlée. Un autre voisin a vu sa maison se faire brûler complètement. 

Voitures et maisons brûlées
Voitures et maisons brûlées ©Houmadi Abdallah

Une jeune maman, visiblement dépitée, prend la parole :
"Que font les autorités compétentes ? Nous sommes laissés à l'abandon total. Les jeunes de notre village n'ont pas fauté. Aujourd'hui on subit de la violence gratuite de chacune de ces bandes. " 

Mro Wa Handra, théâtre d'affrontements
Les restes d'affrontements ©Houmadi Abdallah

Maisons pillées et brûlées, voitures calcinées, la violence à son paroxysme.

La classe politique appelle l'état à mettre les moyens pour rétablir l'ordre, les habitants eux sont dépassés par ces actes de barbarie qui ne s'arrêtent plus.