Mayotte en a-t-elle vraiment fini avec les coupures d'eau ?

consommation koungou
eau
Ce week-end, une grande partie des Mahorais étaient privés d'eau. ©Mayotte la 1ere

La saison des pluies est bien là, et le préfet de Mayotte avait promis la fin des coupures d'eau. Mais visiblement, il n'était pas au courant des problèmes du réseau en alimentation en eau. Et ce week-end, beaucoup ont encore du se passer d'eau.

Le week-end passé, les habitants des communes de Petite Terre, Mamoudzou et Koungou ont dû faire sans eau. Pourtant, avec le retour de la saison des pluies, ils étaient persuadés que tout cela serait du passé. Cette situation en a agacé plus d’un.

On n'en peut plus. On nous coupe l'eau comme ça alors que les factures ne font qu'augmenter. Là, moi j'ai reçu une facture de 3 500 euros ! Vous vous rendez compte ? Et je vais payer ça comment, moi ?

Fatima, habitante de Majicavo Koropa

D’autres comme Pasoko ont été pris par surprise regrettant un défaut de communication de la SMAE. La coupure était initialement prévue pour samedi seulement.

Il y a des gens qui sont partis travailler et qui sont revenus chez eux, ils n'ont pas pu prendre de douche. Pareil pour les tâches ménagères, personnellement, je n'avais pas fait de réserves d'eau. Ils avaient averti pour une coupure samedi, mais dimanche, on s'est retrouvé sans eau, il faut mieux communiquer.

Pasoko, habitant de Koungou

Et selon la SMAE, la coupure est due à une eau trop trouble produite à Bouyouni. Et pour alimenter les réservoirs du réseau, il n’y avait pas d’autres solutions que couper la distribution. Mais pour Abdou, habitant à Koungou, il faut penser à de nouvelles solutions pour l’alimentation en eau des usagers.

Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
A Mayotte, l'eau du réseau potable vient principalement des précipitations recueillies dans des retenues collinaires comme ici à Combani. ©Géraldine LOUIS

Franchement, ce n'est pas l'eau qui manque à Mayotte. Là, on est en pleine saison des pluies et moi je la vois toute cette eau qui finit à la mer. On devrait trouver des systèmes de récupération d'eau de pluie pour équiper les maisons car les retenues collinaires ne suffisent plus. Ca permettrait d'éviter ces coupures.

Abdou, habitant de Koungou

Pourtant à Mayotte, l’eau de pluie est déjà la première source de notre alimentation en eau potable. Mais visiblement, ce n’est pas encore assez. Il faudra également rénover la tuyauterie du réseau, mais aussi renforcer les réservoirs. Et à chaque fois qu'il y aura des travaux, la coupure sera nécessaire.