Mayotte est pour la première fois lauréate du programme innovation Outre-mer

technologies
conférence de presse
Ce prix est le résultat d’un travail mené en commun afin de redynamiser l’innovation, la recherche et le développement à Mayotte, il permet de concrétiser des recherches dans différents domaines. A cette occasion, une conférence de presse s'est tenue avec l'ensemble des acteurs.

Le « Plan Innovation Outre-Mer » s’inscrit dans la continuité des Assises des Outre-mer et la stratégie trajectoire Outre-mer 5.0 pour la transformation des territoires ultra-marins français. Cette action vise à financer des projets innovants qui tiennent compte des besoins et des spécificités locales et qui sont susceptibles d’avoir un impact significatif tant social, environnemental, qu’économique. Mayotte s'inscrit pour la première fois sur la liste des lauréats.

conference de presse plan innovation

Une conférence de presse s’est tenu ce mardi 13 juillet au matin au lycée Bamana à Mamoudzou. Elle a réuni plusieurs acteurs tels que Gilles Halbout, le recteur de Mayotte, Ben Issa Ousseni, le président du conseil départemental, l’ADIM, Thomas Vignot, directeur des opérations de recherche du pôle d'excellence rurale de Coconi, Ismael Tarim, responsable du pôle innovation a l’ADIM, Thierry Suquet, préfet de Mayotte ou encore des scientifiques.

Tout ce beau monde se félicitait de cette première, Mayotte est en effet pour la première fois lauréate du programme innovation Outre-mer, le résultat d’un travail de concertation réunissant plusieurs institutions et visant à s’inscrire dans la durée pour accompagner le développement économique de l’île.

Labélisé pour ce projet programme innovation Outre-mer, Mayotte joue désormais dans la cour des grands et le rectorat a pour mission de faire le lien entre la recherche théorique et la formation de l’enseignement supérieur. L’Etat investit pour ce travail. Pour le moment il en est à la première étape qui est loin d’être négligeable.

Le président du conseil départemental se réjouit d’une telle aubaine qui ne peut qu’être bénéfique pour l’île.

Les scientifiques, eux, ont déjà commencé leur travail avec par exemple la relance de l’ylang ylang et la valorisation des richesses naturelles de Mayotte au pôle de Coconi, en espérant que d’ici 2023, ils seront pleinement fonctionnels en prenant en compte au quotidien le contexte et les besoins locaux.