Mohamed Moindjié : « Ce renouvellement…je ne sais pas s’il est bon »

zakweli
Mohamed Moindjie, l'adjoint au maire de Mamoudzou
©Andry Rakotondravola
Mohamed Moindjié, directeur de l’Association des Maires de Mayotte (AMM) était l’invité de Zakweli ce mardi pour commenter les résultats des élections départementales.

« Il y a un point positif : les Mahorais ont voté ! », Mohamed Moindjié se félicite de la participation massive, « ici il y a encore un engouement, comparé à ce qui se passe en métropole. Pour une fois que nous sommes en tête, il faut le dire ».

Le directeur de l’AMM constate surtout le « dégagisme » qui s’est exprimé avec un seul binôme réélu et deux autres candidats repêchés de l’ancienne équipe. « Ce renouvellement… je ne sais pas s’il est bon » poursuit-il ;  « Il y a des jeunes, une bouffée de jeunesse, mais l’émiettement des partis fait qu’il y a autant de projets que de binômes ».

Nous avons obtenu la départementalisation, il nous faut aujourd’hui trouver un idéal.

La priorité, selon Mohamed Moindjié est de combattre la pauvreté et le chômage, éradiquer cette pauvreté généralisée, mettre en avant l’emploi, l’égalité, la santé ». Pour ce qui est de l’élection du président « on attend la fumée blanche. Il faut que le président soit la locomotive du territoire ». Il précise enfin que l’AMM n’a pas de favori.