Nadjim Ahamada : « si les gens du MDM ne veulent pas se réconcilier, les électeurs feront leur choix dans les urnes »

politique
Nadjim Ahamada
©K.Abdil-Hadi

Nadjim Ahamada, porte-parole du MDM était l’invité de Zakweli ce vendredi.

A propos des divisions constatées, et des divers élus qui se réclament de l’étiquette MDM,  

ce sont des putschistes

dit-il. Le porte-parole qualifie ainsi ceux qui suivent le sénateur Hassani Abdallah.

Il estime également que « Issa Issa Abdou se revendique du MDM alors qu’il n’a pas sa carte et ne paie pas ses cotisations ». 

Il est temps qu’on arrête cette guéguerre, nous sommes ouverts à la réconciliation. Si les gens du MDM ne veulent pas se réconcilier, les électeurs feront leur choix dans les urnes.

S’agissant de la situation sécuritaire et des récents drames vécus à Mayotte, Nadjim Ahamada estime que l’on a affaire à une « immigration folle. Mayotte est devenue un refuge de délinquants de toute la région et de l’Afrique continentale ». Enfin s’agissant de la « Loi programme » il la qualifie de « poudre aux yeux » et de « foutage de gueule ».

Nadjim Ahamada, porte-parole du MDM était l’invité de Zakweli