Naufrage d'un kwassa au large de Bouéni.

accidents
Nouveau drame de l'immigration clandestine a Mayotte
©Mayotte la 1ère
Le naufrage d’un kwassa à proximité de côtes mahoraises a fait  3 morts. Les corps repêchés ont été ramenés vers Mamoudzou

Le bilan provisoire est lourd, au moins trois morts  dans le naufrage d’une embarcation de type Kwassa, ce samedi matin, dans le sud de Mayotte. L’embarcation de fortune en provenance de l’île d’Anjouan (Union des Comores) a chaviré dans la passe de Bouéni au petit matin. 

les services de secours
©Mayotte la 1ere

Trois personnes ont en revanche été sauvées par les services de secours ; Elles ont été admises au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) dans un état grave; Le nombre de passagers qui occupaient le Kwassa au moment du naufrage reste inconnu, une source comorienne avance cependant le chiffre de 25 candidats à l’immigration clandestine vers Mayotte ; les circonstances du naufrage sont aussi inconnues, mais  les conditions de navigation ne sont pas très favorables en cette période d’Alizés et de mer fortement agitée.

Intercepteur de la gendarmerie
©Mayotte la 1ère

Un intercepteur de la gendarmerie et celui de la SNSM se sont rendus sur place dès l’alerte. Les recherches se poursuivent toute la journée de samedi avec l'appui de l'hélicoptère de la gendarmerie. 

Les corps ont été récupérés par les pompes funèbres au ponton de Mamoudzou.  Un peu plutôt, près des côtes de la petite terre, une autre embarcation en situation de détresse avec 16 personnes à bord avaient été secourue. 

Ce drame de l’immigration clandestine  intervient au cœur de la double visite ministérielle dans le département ; le ministre de l'intérieur a prévu lundi matin une immersion sur une opération maritime de lutte contre l’immigration clandestine.

Les naufrages de kwassa au large de Mayotte sont assez fréquents. Le dernier remonte au mois de mai, 3 personnes avaient trouvé la mort.