Nosy-Be : De nouveaux touristes venus de l’Est

tourisme
Nosy-Be
Nosy-Be, Madagascar ©ALLARIA MARC
L’île de Nosy-Bé retrouve les touristes. On y rencontre beaucoup d’italiens, de Français dont une bonne part de Réunionnais et Mahorais, mais de nouveaux visiteurs découvrent cette île : ils viennent d’Europe de d’Est

Environ 700 passagers polonais et tchèques ont débarqué le week-end dernier de deux vols de la compagnie italienne Neos. Cette compagnie à bas coût dessert Nosy-Bé en ligne directe depuis Milan. Le responsable de l’office du tourisme de Nosy-Bé se félicite des résultats d’une campagne de publicité menée dans ces pays de l’Est qui ne connaissent pas encore Madagascar. Leur séjour est prévu sur une semaine.

Une bonne partie de la population va pouvoir enfin gagner un peu d’argent après les années noires du Covid. Mais une question demeure :

Nosy-Bé va-t-elle changer son image peu reluisante de destination de tourisme sexuel pour les seniors européens ?

Ceux que l’on appelle là-bas ironiquement les « 60 et 15 », quand l’homme a 60 ans et la fille 15 ans. Il semble que ce commerce de la misère soit reparti de plus belle.