Notre dame de Fatima à Mamoudzou célèbre la messe pascale sans les fidèles

religion
EGLISE
©Raïnat Aliloiffa
La messe pascale a donc été célébrée dans le monde entier ce dimanche. A Mayotte, comme dans toutes les paroisses de France, l'église Notre dame de Fatima a dû s'adapter aux mesures de confinement. Le père Bienvenu Kasongo a célébré la messe, seul. Les fidèles ont été invités à le faire à la maison.
La messe pascale a été célébrée dans le monde entier ce dimanche.
À Mayotte, comme dans toutes les paroisses de France, l'église Notre dame de Fatima a dû s'adapter aux mesures de confinement. Le père Bienvenu Kasongo a célébré la messe seul. Les fidèles ont été invités à le faire chez eux. Habituellement des centaines de personnes remplissent les bancs de l’église en ce dimanche de pâques. Aujourd’hui, à cause de la crise Covid-19, les bancs sont vides car l’édifice est fermé au public. Cependant, cette situation exceptionnelle ne faiblit pas la foi du père Kasongo. « Aujourd’hui même si les Chrétiens ne viennent pas à l’église, ils communient ce qu’on appelle la communion spirituelle. Le Christ est présent même chez eux. Le temps de confinement est un temps où nous devons prier. Nous devons adorer notre Dieu », dit-il.

Le prêtre s’occupe seul de l’église durant la période de confinement. Mais il a tout de même pris soin de décorer entièrement la salle, afin d’honorer ce jour important pour les chrétiens. « C’est une grande fête. Hier j’ai essayé d’arranger, j’ai mis des fleurs partout, il y a aussi la nappe blanche. Vous avez tout ce qu’il faut pour caractériser cette fête. Même si les Chrétiens sont loin nous restons en communion spirituelle avec eux », se réjouit-il.

Si au niveau national, certaines paroisses diffusent la messe pascale sur les réseaux sociaux, ce n’est pas le cas de l’église notre dame de Fatima, par manque de moyens techniques. Alors, le curé a trouvé une autre façon de rester en contact avec les fidèles. « Chez nous ça reste locale mais nous essayons de rester en communion avec nos paroissiens à travers la feuille de chant de messe. Nous avons tout préparé et l’avons envoyé pour que les paroissiens essayent de vivre cette journée en communion », explique-t-il. Il ne reste plus qu’à souhaiter joyeuses pâques à tous !
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live