mayotte
info locale

Parc Naturel Marin : Il faut préserver les ressources

ressources marines
lagon
©Mayotte la 1ere
La période d’interdiction de pêche des langoustes et autres crustacés entre en vigueur dès ce vendredi 1er novembre. Un rappel des autorités et du parc marin notamment afin de préserver ces ressources et leur permettre de se reproduire.
Le consommateur est aussi mis à contribution, en effet, pour le sensibiliser, les autorités rappellent que durant cette période, la vente et la détention des crustacés sont interdites s’ils ont été pêchés dans les eaux de Mayotte.
Barques de pêche
 

L’interdiction court du 1er novembre 2019 au 31 mars 2020, soit toute la saison des pluies.

Concrètement cela veut dire que durant ces mois, il ne peut y avoir de pêche de langoustes, de cigales et autre crabes de mangrove. Une décision prise par arrêté préfectoral qui donne un peu de répit aux crustacés de se reproduire et produire dans la sérénité de nombreuses autres petites langoustes etc…qui viendront par la suite enrichir le lagon les années à venir. Ainsi tous les acteurs, pêcheurs, restaurateurs et consommateurs sont appelés à adopter les bons gestes et les bons comportements durant toute la période d’interdiction ; à savoir, ne pas acheter les crustacés, ne pas enfreindre l’interdiction et retirer les produits concernés des cartes des restaurants.
assiette
©Mayotte la 1ere
 

Respecter les tailles

Et à la reprise de la pêche, les professionnels doivent respecter les tailles minimales de capture, car en dessous de certaines tailles, les animaux sont encore petits. Aussi, les crabes de moins de 10 cm de large, les langoustes dont le thorax mesure moins 8 cm et les cigales de moins de 10 cm de large ne peuvent être pêchés.
 
Publicité