mayotte
info locale

La préfecture au chevet des plus nécessiteux

coronavirus
SOus préfet
La préfecture met les bouchées doubles. Elle a été la cible de nombreuses critiques dans la gestion de la crise notamment dans l’accompagnement des familles les plus fragilisées.
 
La pandémie du Covid 19 a mis en lumière la grande précarité que vivent de nombreuses familles. La préfecture de Mayotte s’appuie désormais sur des associations qui connaissent le terrain pour leur venir en aide.
Gérome Millet, sous-préfet  a tenu à préciser qu’il s’agit bien d’associations locales et non « ces associations qui ont le verbe haut mais qui refusent de venir sur le terrain ».
Des ONG, notamment des associations qui luttent pour le droit des étrangers se sont montrées très critiques sur l’action de l’Etat à Mayotte dans cette période de pandémie.
Des associations locales qui touchent beaucoup plus de familles que les organisations communales d'après le haut fonctionnaire  : 

Mayotte est le territoire français où la propagation du Covid 19 reste la plus importante. Le deconfinement n’y est donc pas encore d’actualité.